Les litchis de Bac Giang sont irradiés avant d’être exportés en Australie. Photo: Congthuong

Selon Mme Phung Thi Lan Phuong de la Chambre de commerce et d'industrie du Vietnam (VCCI), le CPTPP offre de grandes opportunités pour les exportations vietnamiennes sur le marché australien. Ainsi, 93% des lignes tarifaires ont été supprimées immédiatement après l'entrée en vigueur du CPTPP, le reste sera éliminé pendant les 3-4 années suivantes. Seules les voitures d'occasion seront taxées à 5% mais conserveront une taxe de 12.000 AUD/produit. "Par rapport à l'accord de libre-échange entre l'ASEAN et l'Australie / la Nouvelle-Zélande (AANZFTA), l'Australie a des engagements plus élevés, à la fois sur le principe et l’ouverture des marchés des services et de l'investissement", a-t-elle souligné.

Cependant, toujours selon  Mme Phung Thi Lan Phuong, ces 10 dernières années, la croissance des exportations vietnamiennes en Australie fut inférieure à la croissance moyenne de ses exportations vers le monde. La structure de l'importation australienne et la structure des exportations vietnamiennes ne sont pas vraiment complémentaires. En outre, l’Australie est l’un des marchés où la réglementation sur les produits de quarantaine et d’hygiène est la plus stricte au monde.

En 10 ans, les échanges commerciaux bilatéraux ont doublé, passant de 3 milliards à 6 milliards d’USD. L'Australie est le 8e marché à l’export et le 12e marché d’import du Vietnam ; tandis que le Vietnam se classe au 14e rang tant en ce qui concerne les importations que l’exportation.


CPV