Photo: tinnhanhchungkhoan

Parmi les facteurs contribuant aux belles perspectives à long terme du Vietnam, selon  Khoon Goh, figurent une démographie favorable, une main-d’œuvre qualifiée, une réforme économique continue et les accords de libre-échange.

Par ailleurs, les défis à court terme sont le maintien de l’inflation dans l’objectif fixé, une croissance du crédit pas trop forte par rapport aux tendances et aux bilans financiers.

En matière de politique monétaire et de change, «nous nous attendons à ce que la Banque d’Etat maintienne son taux d’intérêt à 6,25% en 2018, mais le taux atteindra 6,75% pour contrôler l'inflation.  Nous prévoyons également un taux de change dollar/dong à 23.600 dongs fin 2018 et à 23.900 dongs fin 2019», a déclaré Khoon Goh.


CPV