Photo d'illustration/ Tapchitaichinh

Selon Sebastian Eckardt, le tableau économique du Vietnam a connu de nombreux points remarquables en 2017, avec la bonne croissance et la macroéconomie stable. "Nous pouvons nous attendre à une croissance de 6,7% en 2017. Une demande domestique plus élevée, la fabrication orientée vers l'exportation et une reprise graduelle du secteur agricole sont les +clés+ pour l’accélération de la croissance économique. Le taux d'inflation faible et la hausse des salaires ont contribué à stimuler la demande intérieure et la consommation des ménages. En outre, la bonne croissance économique mondiale crée un élan pour le développement du secteur manufacturier et agricole du pays".

Les exportations du Vietnam continuent d'être un "point lumineux" de la situation économique globale. Le Vietnam est l'une des exportateurs ayant la croissance la plus rapide dans le monde. En regardant le tableau économique du Vietnam l'année dernière, nous pouvons voir de nombreux points positifs, tels que la bonne croissance économique, la stabilité macroéconomique, l'inflation à un chiffre, le taux de change stable et la situation financière améliorée.

En outre, environ 1,6 million de nouveaux emplois ont été créés dans le secteur manufacturier ces trois dernières années. Environ 700.000 emplois sont apparus dans les secteurs de la construction, de la vente au détail et de l'hôtellerie. La demande de ressources humaines a entraîné une augmentation des salaires - le salaire moyen augmentant d'environ 8% en 2017.

Toujours selon Sebastian Eckardt, les perspectives de croissance du Vietnam sont très favorables, notamment si la reprise économique mondiale est maintenue et le processus de réforme nationale se poursuit. "Nous prévoyons que la croissance économique du Vietnam pourrait s’établir à 6,5% avec la stabilité macroéconomique. Cet environnement favorable offre l’opportunité d’accélérer la mise en œuvre des politiques économiques audacieuses, permettant d’augmenter la probabilité de reprise économique et de soutenir la croissance dans l'avenir".

CPV