Photo d'illustration : VGP

C’est ce qu’a estimé Nicolas Audier, co-président de la Chambre des entreprises européennes au Vietnam (EuroCham), lors d’une interview accordée au journal Investissement.

Selon lui, 2018 a été pour EuroCham Vietnam une année marquante, avec un nombre d’entreprises membres qui a dépassé le millier d’unités, faisant d’EuroCham l’une des associations d’entreprises européennes les plus grandes au monde. Cela a montré que le Vietnam est de plus en plus une destination attractive pour les investisseurs européens grâce à son dynamisme économique et à son intégration active et forte à l’économie internationale.

S’agissant de l’Accord de libre-échange Vietnam-UE  (EVFTA), il a affirmé : «Nul doute que l’EVFTA créera de grandes avancées dans les relations de commerce et d’investissement entre le Vietnam et l’UE dans le futur en raison de la réduction voire de la suppression des tarifs douaniers pour les marchandises de deux parties».

Selon les résultats d’un sondage effectué par EuroCham en 2018 auprès des entreprises européennes implantées au Vietnam, 80% de celles-ci ont estimé que l’EVFTA aurait des impacts sur leurs plans d’investissement et d’affaires à moyen et long termes.

Ces dernières années, le Vietnam a été une destination d’investissement et d’affaires attractive pour les entreprises européennes. Avec cet accord, il pourrait devenir un véritable «eldorado».

«L’environnement d’investissement et d’affaires au Vietnam s’est nettement amélioré ces derniers temps. Cela devra se poursuivre pour consolider encore plus la confiance des entreprises», a suggéré ce représentant d’EuroCham.

CPV