Le bois et produits dérivés sont des produits phares exportés vers la Norvège. Photo : SGGP

Le PIB par habitant de ce pays en 2018 se classait au troisième rang mondial. Les experts économiques considèrent tous la Norvège comme un marché potentiel pour les produits vietnamiens.

Par le biais de la Norvège, les entreprises vietnamiennes peuvent exporter leurs produits vers les pays nordiques, en particulier ceux de l'Association européenne de libre-échange (AELE : Norvège, Islande, Liechtenstein et Suisse)

Le marché norvégien dispose d’un pouvoir d’achat important et d’une forte demande en produits pour lesquels le Vietnam bénéficie d’avantages, tels que produits aquatiques, chaussures, textiles, meubles, fruits et légumes, noix de cajou.

Consciente de ce potentiel commercial, la compagnie Trading Foe a construit une plate-forme de commerce électronique transfrontalière dans le but de promouvoir les activités commerciales entre entreprises vietnamiennes et norvégiennes, et avec celles de l’Europe du Nord en général.

Trading Foe améliore les processus commerciaux internationaux en automatisant toutes les activités commerciales transfrontalières, facilitant la recherche de partenaires commerciaux à l'étranger et aidant les importateurs et exportateurs à économiser des coûts et augmenter les revenus.

Selon M. Le Hai Binh, vice-président de l'Association du commerce électronique du Vietnam, l’e-commerce est un moyen efficace pour les PME d'élargir leurs marchés. Mais à présent, les entreprises vietnamiennes accordent encore la priorité aux affaires via les méthodes traditionnelles en faisant des transactions directes avec des partenaires, limitant ainsi le développement de nouveaux marchés et augmentant les coûts des activités de promotion.

Pourtant, la tendance en matière d’exportation dans maints pays en développement est de privilégier le commerce électronique via la création de sites de vente en ligne, afin de réduire les coûts et d’accroître l’efficacité.

CPV