La R. de Corée, 1er marché à l'export des calmars et pieuvres du Vietnam. Photo d'illustration/Cafef


Selon l’Association des transformateurs et des exportateurs des produits aquatiques du Vietnam (VASEP), dans le contexte où l'épidémie de COVID-19 n'est pas maîtrisée dans le monde, les restaurants et hôtels sont toujours fermés, le nombre de touristes diminue, la demande d’importations de céphalopodes continue de baisser.

La République de Corée demeure toujours le plus grand débouché de calmars et de pieuvres du Vietnam, représentant 42,6% des exportations nationales de ces produits. Les exportations de calmars et de poulpes vers ce marché ont diminué de 16,9% en mai et de 21,2% au cours des cinq premiers mois de 2020 pour atteindre près de 82 millions de dollars.

Le Japon se classe au deuxième rang des importateurs avec 25% du total soit plus de 48 millions de dollars, en baisse de 21,7% par rapport à la même période de 2019.

Les exportations  vers l’Union européenne ont atteint 13,5 millions de dollars entre janvier et mai, soit une chute de 49% en glissement annuel.

La Chine est le 5e débouché avec 7,2% du total, mais c'est le marché qui a connu la plus forte croissance ces derniers mois. A noter que les exportations vers la Chine en mai ont augmenté de près de 171% pour atteindre 5,7 millions de dollars, portant à 13,7 millions le total en 5 mois, + 38% sur un an.

CPV