«French Beef in Vietnam», tenu le 6 décembre à Hanoï, a présenté le savoir-faire français dans l’élevage bovin et dans l’industrie de transformation de la viande.

L’évolution du niveau de vie et des habitudes alimentaires a eu pour effet l’augmentation de la consommation de produits importés, notamment produits alimentaires. Parmi les différentes viandes, celle de bœuf est de plus en plus consommée par les Vietnamiens, et celle-ci est majoritairement importée. Selon le ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural, le Vietnam a produit en 2014 près de 293.000 tonnes de viande bovine qui ne répondent qu’en partie à la demande nationale. Afin de pallier à la forte   demande locale, il se doit d’importer des bovins vivants, notamment d’Australie (360.000 en 2015, 130.000 en 2014 et 67.000 en 2013).

«La France est le premier pays européen exportateur de bétail car elle possède le cheptel bovin le plus important d’Europe, avec 22 races et 19 millions de têtes, qui constituent un véritable patrimoine», a souligné M. Bertrand Lortholary.

Et d’ajouter : «La France dispose d’atouts exceptionnels dans de très nombreux secteurs d’activité. Dans un contexte international concurrentiel, le "Made in France", emblématique de notre culture et de nos savoir-faire, constitue un atout de poids et représente un véritable enjeu économique. Souvent associés à la qualité, l’élégance et au savoir-faire, nos produits bénéficient d’une image de marque à l’étranger : artisanat, technologies, transports, luxe ... et bien sûr, gastronomie. La réglementation en matière de sécurité des aliments couvre l’ensemble de la chaîne et concerne donc tous les acteurs du secteur alimentaire, de la fourche à la fourchette».                  

Resserrer les relations entre entreprises françaises et vietnamiennes 

La qualité de la viande bovine française est reconnue par les grands chefs cuisiniers de par le monde.

Après plusieurs années d’absence sur le marché, «les consommateurs vietnamiens peuvent désormais déguster un des produits "Made in France" suite à l’accord du gouvernement vietnamien pour leur importation depuis août 2015», a déclaré l’ambassadeur. Il a fait savoir que «French Beef in Vietnam» est un événement de présentation du savoir-faire français dans l’élevage bovin et dans l’industrie de la transformation de la viande, avec plusieurs volets : séminaire, démonstration culinaire et rencontres Business to Business (B to B) entre entreprises françaises et importateurs vietnamiens. Il a eu lieu le 6 décembre à Hanoï et aura lieu le 7 décembre à Hô Chi Minh-Ville. À cette occasion, Interbev, l’interprofession du bétail et de la viande française, accompagnée de trois entreprises françaises, est venue y présenter le savoir-faire de la filière viande bovine.  

«L’arrivée des entreprises françaises dans le secteur de l’élevage et de la transformation des animaux, à l’occasion du "French Beef in Vietnam", a pour objectif de rechercher des opportunités d’investissement afin de diversifier l’origine des viandes bovines au Vietnam. C’est un événement important qui marque la concrétisation de l’accord entre les deux gouvernements dans ce secteur et qui ouvre une nouvelle page dans les relations de coopération entre les entreprises de deux pays», a partagé Hoàng Thanh Vân, chef du Département de l’élevage relevant du ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural.

CPV/CVN