Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (centre) lors de la séance de travail avec le Groupe de caoutchouc du Vietnam, le 5 janvier à Hô Chi Minh-Ville. Photo : VGP

Le chef du gouvernement a demandé au groupe de diligenter son processus d’actionnarisation dans un esprit de transparence et d’ouverture, et en s’assurant qu’il n’y a pas de fuites de capitaux publics.

Il a estimé que le secteur cultive une tradition honorée par le temps, un des secteurs où s’est formée la classe ouvrière vietnamienne et qui a consenti des sacrifices et apporté sa part à la Révolution vietnamienne.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé au Groupe de caoutchouc du Vietnam de promouvoir ses acquis, d’améliorer son administration et d’accélérer l’ouverture de son capital social et sa restructuration. 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc examine des produits du Groupe de caoutchouc du Vietnam, le 5 janvier à Hô Chi Minh-Ville. Photo: VNA
 
Il a également suggéré que le Groupe de caoutchouc du Vietnam investisse davantage dans l’industrie manufacturière, pour une plus grande valeur ajoutée.

Le Groupe de caoutchouc du Vietnam, où travaillent 88.000 personnes, gère actuellement 415.000 hectares d’hévéas. Il a réalisé un bénéfice après impôt de 3.600 milliards de dôngs (plus de 158 millions de dollars).

CPV/VNA