Photo: VNA

Sumitomo contribue pour près de 4 milliards de yens (37 millions de dollars), soit environ 50% du montant nécessaire pour mener à bien cette transaction.

Selon le journal Nikkei Asia Review, la compagnie Gemadept possède actuellement six ports, traite 1,7 million de conteneurs et représente plus de 10% du marché vietnamien.

Le groupe Sumitomo gère trois zones industrielles en banlieue de Hanoi et un centre logistique. Grâce à cet accord, Sumitomo souhaite mettre en place un système logistique reliant les usines aux ports au service de l’exportation de produits manufacturés au Vietnam.

Parallèlement à l’acquisition d’actions de la compagnie Gemadept, Sumitomo développera une application mobile permettant aux conducteurs de conteneur de réserver les heures de chargement et de déchargement dans les ports et de gérer d’autres documents.

Actuellement, au port de Hai Phong, les conducteurs  dépensent d’une à 2 heures pour attendre le chargement et le déchargement des marchandises. Au Japon, Suzuyo a baissé le temps d’attente à environ 12 minutes. Ce groupe souhaite appliquer ses expériences au Vietnam.

Chaque année, environ 14 millions de conteneurs de marchandises sont transportés vers et à partir du Vietnam. Avec un taux de croissance moyenne annuelle de 7%, la manutention de marchandises du Vietnam devrait passer à 23 millions d’ici 2025.

CPV/VNA