La croissance vietnamienne est  toujours parmi les meilleures de la région et du monde. Source:VOV


Les ventes de détail de biens et services ont progressé de 12,6% en novembre, un record en six ans, et de 11,8% en 11 mois par rapport à l’année dernière à la même période, à 4.481.000 milliards de dôngs.

Le Vietnam a exporté pour près de 241,4 milliards de dollars de biens et service au cours des 11 premiers mois de cette année, en hausse de 7,8%.

Au total, 30 articles ont dépassé un milliard de dollars à l’exportation, représentant 91,6% du chiffre d’affaires à l’export, parmi lesquels cinq ont réalisé plus de 10 milliards de dollars à l’exportation.

Les exportations de téléphones et accessoires ont rapporté 48,7 milliards de dollars, devant celles de produits électroniques, ordinateurs et composants (32,4 milliards de dollars), de produits textiles et d’habillement (29,9 milliards de dollars), de chaussures et sandales (16,5 milliards de dollars), de machines, équipements et pièces détachées (16,5 milliards de dollars).

Le pays a enregistré un excédent commercial de 9,1 milliards de dollars en 11 mois.

Entre-temps, le Vietnam a attiré près de 31,8 milliards de dollars d’investissements directs étrangers, soit un bond de 3,1% par rapport à la période correspondante de l’année dernière.

Les arrivées internationales se sont établies à plus de 1,8 million en novembre et ont augmenté de 15,4% par rapport à l’année dernière à la même période, à près de 16,3 millions, dont 57,3% en provenance de la Chine et de la République de Corée.

Derrière les chiffres phares, l’économie vietnamienne fait toujours face à de nombreuses difficultés et lacunes, notamment un décaissement tardif des investissements publics, l’épidémie de peste porcine africaine qui perturbé les élevages et les risques climatiques, a averti Nguyên Bich Lâm.

Le GSO a recommandé au gouvernement de se concentrer sur l’élimination des goulots d’étranglement pour accélérer le décaissement des fonds publics, d’élaborer des solutions pour attirer, sélectionner et absorber les capitaux étrangers et les aides publiques au développement. 

CPV/VNA