Photo d'illustration/Thoibaotaichinh

Les données du ministère de l'Industrie et du Commerce ont montré que plus de 1.800 entreprises sont actives dans l’industrie des boissons. Et selon BMI (Royaume-Uni), les ventes de ce secteur devraient progresser à un taux annuel moyen de 14%. L’Association nationale de la bière, de l'alcool et des boissons  a aussi donné les statistiques suivantes: un Vietnamien consomme en moyenne annuelle plus de 23 litres de boissons gazeuses. En 2020, selon les prévisions, la capacité du marché atteindrait environ 8,3 à 9,2 milliards de litres par an. Aussi le Vietnam est-il un marché extrêmement attractif pour de nombreux investisseurs étrangers.

Lors d’une séance de travail avec le vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue, dans le cadre de sa visite du 25 au 29 juin dernier aux Etats-Unis, Michael Goltzman, du groupe Coca-Cola, a affirmé que «le Vietnam est un marché important pour Coca-Cola dans la région». 

Coca-Cola, l'une des premières entreprises américaines à avoir investi sur le marché vietnamien, a injecté près d'un milliard de dollars au Vietnam, devenant ainsi le principal investisseur américain dans le secteur des boissons, créant 2.500 emplois directs et plus de 20.000 emplois indirects.

De même, un certain nombre d'autres entreprises d'IDE du secteur des boissons ont également accru leurs investissements dans le développement de boissons saines.


CPV