Le vice-président du Comité populaire de HCM-Ville, Trân Vinh Tuyên (à droite), et l'envoyé spécial du Premier ministre britannique au Vietnam, au Laos et au Cambodge, Ed Vaizey. Photo : VNA.

C’est ce qu’a déclaré le vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Trân Vinh Tuyên, en recevant le 4 octobre l'envoyé spécial en charge du commerce du Premier ministre britannique au Vietnam, au Laos et au Cambodge, Ed Vaizey.

Les deux hommes ont discuté des orientations de promotion de la coopération bilatérale dans l’investissement et le commerce.

Trân Vinh Tuyên s’est réjoui du développement vigoureux des relations Vietnam- Royaume-Uni ces derniers temps dans différents domaines, comme en témoigne le maintien régulier des échanges de délégations à tous les échelons. Hô Chi Minh-Ville est honorée d'être souvent choisie comme un lieu d’organisation des événements et programmes de coopération entre les deux pays, a-t-il ajouté.

Appréciant l’efficacité des activités du Conseil britannique (British Council) à Hô Chi Minh-Ville, Trân Vinh Tuyên a remercié le Royaume-Uni pour son soutien précieux au développement de la ville, en particulier dans le cadre du programme « Ville de l’avenir » ainsi que dans la formation des cadres sur le partenariat public-privé et la construction urbaine.

Pour sa part, l'envoyé spécial britannique Ed Vaizey a exprimé ses profondes condoléances devant le décès du Président vietnamien Trân Dai Quang et de l’ancien Secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Dô Muoi.

Il a transmis le souhait du Conseil britannique de continuer à recevoir le soutien des autorités municipales dans le but de promouvoir l’enseignement et l’apprentissage de l’anglais dans la mégapole du Sud.

Ed Vaizey s'est montré satisfait de la coopération étroite entre les entreprises britanniques et vietnamiennes ces derniers temps, notamment dans la construction du bâtiment Landmark de 81 étages à Hô Chi Minh-Ville. Selon lui, son pays est prêt à assister la ville vietnamienne dans le développement de l’agriculture de hautes technologies et l’édification de cités intelligentes.

Ed Vaizey a enfin affirmé la volonté des entreprises britanniques d’aider Hô Chi Minh-Ville à résoudre les problèmes liés au drainage de l'eau, à améliorer les infrastructures de transport urbain et à élargir les aéroports.

CPV/VNA