Photo d'illustration/ Dantri

L’article est intitulé "Le Vietnam est émergent comme un facteur important en Asie du Sud-Est". Selon The National, "le Vietnam a effacé l'image de la guerre du passé pour poursuivre des politiques de paix et de coopération en Asie et dans le monde". 

Le Vietnam devient aujourd’hui un élément central de nombreux accords de libre-échange, notamment l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP) et l'Accord de partenariat économique régional global (RCEP). Tirant profit des nombreux avantages des accords commerciaux et d'investissement régionaux, le Vietnam a réussi à attirer de plus en plus d'entreprises étrangères qui souhaitent participer au processus de la libéralisation du commerce et de l'investissement.

Le Moyen-Orient considère le Vietnam comme un marché prometteur pour ses exportations de pétrole brut et se considère comme un marché potentiel pour les produits agricoles vietnamiens.

L’une des preuves, selon le vice-président de la compagnie aérienne Emirates SkyCargo, c'est qu'en seulement 18 mois, le volume de produits agricoles vietnamiens expédiés à Dubaï a quintuplé. Cette tendance se poursuivra, car le Moyen-Orient est un grand débouché et une porte d'entrée pour les marchandises vers l’Europe.

Selon le quotidien Daily Star, le Qatar redouble d'efforts pour diversifier son offre de marchandises en réponse aux sanctions imposées par les États du Golfe. Ces dernières années, le pays a reçu principalement des marchandises de Turquie et d'Iran, mais dans un avenir proche il se tournera vers d'autres exportateurs. Singapour aura plus d'opportunités de fournir des services de transport et de logistique, tandis que le Vietnam et l'Inde verront s'ouvrir des opportunités d'exportation de produits agricoles et de matériaux de construction.


Thuy Hanh