Une séance de travail entre le ministère de l'Industrie et du Commerce et une délégation de parlementaires américains. Photo: Congthuong

C’est ce qu’a souligné le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce Do Thang Hai lors d’une récente rencontre à Hanoï avec une délégation de parlementaires américains.

Le vice-ministre Do Thang Hai a cité les données du Département américain des Statistiques, selon lesquelles, les échanges bilatéraux ont atteint 58,88 milliards d’USD en 2018, en hausse de 7,78% en un an. L’excédent commercial du Vietnam pour les États-Unis s’est élevé à 39,5 milliards d’USD (+3,13%).

L’excédent commercial est une question qui intéresse particulièrement le Conseil du commerce et de l'investissement Vietnam – Etats-Unis (TIFA) ainsi que par les agences et dirigeants des deux pays pour améliorer la balance commerciale. Il y a également des signes positifs, tels que la récente signature d'importants contrats pour l'achat d'avions Boeing ou de produits chimiques des États-Unis. Et en 2018, les exportations américaines au Vietnam ont atteint 9,68 milliards d’USD (+19,5%), alors que les exportations vietnamiennes aux États-Unis n'ont augmenté que de 5,8%. En particulier, certains produits que le Vietnam importe ont enregistré un record, tels que céréales (+1.200%) ou produits alimentaires pour animaux  (+300%).

Selon Do Thang Hai, le gouvernement vietnamien souhaite créer "un terrain de jeu égal" et ne pas adopter de politiques susceptibles de créer une disparité délibérée dans la balance commerciale.

Le vice-ministre Do Thang Hai a appelé cette délégation de parlementaires américains de suggérer aux agences américaines compétentes d'annoncer prochainement la décision finale sur la reconnaissance de "normes similaires" pour les poissons tra et basa du Vietnam, d’accélérer l'examen de la question de la reconnaissance de l’économie de marché au Vietnam, ainsi que de prendre des décisions objectives dans le traitement des différends commerciaux liés aux produits d'exportation vietnamiens.

CPV