Photo : saigontimes

C’est ce qu’a déclaré Dato Lim Jock Hoi, secrétaire général de l’ASEAN, lors d’une conférence de presse tenue récemment à Hô Chi Minh-Ville consacrée à la publication des résultats d’un dialogue entre la Fédération de la Chambre de commerce et d’industrie du Japon au sein de l’ASEAN (FJCCIA) et le secrétaire général de l’ASEAN.
 
Selon lui, le Vietnam s'ouvre de plus en plus aux échanges ainsi qu'aux capitaux étrangers à travers la signature de nombreux accords de libre-échange bilatéraux et multilatéraux, dont certains qui ont une grande influence tels que l’Accord de partenariat trans-pacifique global et progressif (CPTPP) et l’Accord de libre-échange Union européenne-Vietnam (EVFTA).

De plus, le maintien d’un taux de croissance économique impressionnant et l’amélioration considérable de son environnement d’investissement et d’affaires ont permis au Vietnam d’affirmer sa position dans l’économie mondiale.

Avec une population de près de 100 millions d’habitants et un taux élevé d’internautes, le Vietnam est un marché de choix pour les entreprises spécialisées dans le numérique et le l’e-commerce, a souligné le secrétaire général de l’ASEAN.

Lors de cet évènement, Hiroyuki Ishige, président de l’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO), a affirmé que le Vietnam est devenu une destination attractive pour les entreprises japonaises, étrangères d’une manière générale, et ce grâce aux réformes de fond des formalités administratives ainsi que de l’environnement d’investissement.

Selon le Département de l’investissement étranger du ministère du Plan et de l’Investissement, ce premier semestre, le Japon a été en tête des pays et territoires investissant au Vietnam avec 6,47 milliards de dollars de capitaux d’investissement, soit 31,8% du total.

CPV