Photo d'illustration


Selon le dernier rapport de Google, Temasek Holdings et Bain & Co, la valeur des transactions en ligne dans de nombreux domaines, de la vente au détail sur Internet à la réservation d’un taxi, en Asie du Sud-Est, dépassera les 100 milliards de dollars cette année. En 2025, ce chiffre atteindra 300 milliards de dollars.

Le commerce électronique est le segment qui connaît la croissance la plus rapide. Grâce aux fêtes de shopping offrant des promotions attrayantes, des services de divertissement et une livraison rapide, ce segment devrait quadrupler, passant de 38,2 milliards de dollars cette année à 153 milliards en 2025. La majeure partie de la croissance provient d’Indonésie où le commerce en ligne devrait augmenter de 21 milliards de dollars à 82 milliards.

Grab et Gojek sont en tête du service de réservation de voiture. La taille de ce segment devrait également atteindre 40 milliards de dollars en 2025, soit le triple du niveau actuel. Ces deux entreprises considèrent la livraison de nourriture comme leurs principaux moteurs de croissance et sources de profit.

La valeur totale des transactions dans l'économie d’Internet au Vietnam devrait représenter plus de 5% du PIB en 2019, atteignant 12 milliards de dollars et 43 milliards de dollars en 2025. Ce chiffre en Asie du Sud-Est est de 3,7%. Le commerce électronique est le principal moteur de l'essor du pays. Les plates-formes nationales de commerce en ligne intensifient également la concurrence avec des concurrents étrangers.

Le rapport indique également que les paiements électroniques gagnent progressivement en popularité et qu’ils dépasseront 1.000 milliards de dollars d’ici 2025. Sur les 400 millions d’adultes en Asie du Sud-Est, 98 millions ont un compte bancaire mais n’ont guère accès à autres services financiers.

Les chiffres prévus ci-dessous rendent l’Asie du Sud-Est plus attrayant pour les investisseurs malgré de nombreux défis à travers le monde. Les sociétés d’Internet d’Asie du Sud-Est ont mobilisé 7,6 milliards de dollars au 1er semestre de 2019, contre 7,1 milliards pour la même période de l’année dernière.

CPV