Les crevettes vietnamiennes représentent plus de 26% du marché britannique.

Ces 4 dernières années, le Royaume-Uni a été un marché important pour nombreuses entreprises exportatrices de crevettes vietnamiennes. Les exportations de crevettes vers ce marché ont connu une croissance continue, passant de 114,6 millions de dollars en 2014 à 210,6 millions en 2017, soit une augmentation de près de 84%.

Au 4e trimestre 2018, les crevettes vietnamiennes exportées vers le Royaume-Uni ont enregistré une baisse de 14% pour 62,6 millions de dollars en  raison de l'impact du Brexit. Cet événement a perturbé en partie la situation des importations et des exportations de biens et la demande de consommation des produits aquatiques au Royaume-Uni. En 2018, les exportations vers ce marché ont tout de même augmenté de manière positive pour atteindre 238,4 millions de dollars.

En 2018, les importations britanniques de crevettes ont atteint 827,2 millions de dollars, en baisse de 0,1% par rapport à 2017. Le Vietnam était le plus grand fournisseur avec 26,4% des importations britanniques, suivi par l’Inde avec 15,1%.

Le Royaume-Uni est un marché remarquable pour les exportateurs de crevettes vietnamiens au sein de l’UE, car les entreprises exportatrices y bénéficient d’avantages fiscaux du Système généralisé des préférences (SPG) à l'instar des dispositions générales dans l'exportation vers l'UE. Les crevettes transformées originaires du Vietnam sur le marché britannique présentent un avantage en termes de prix et de qualité supérieur à celles de l'Inde et du Bangladesh.

Le Royaume-Uni est un marché très concurrentiel, aussi les entreprises vietnamiennes doivent-elles bien le comprendre pour créer des produits répondant à la demande des consommateurs. Pour réussir, elles doivent proposer des produits à des prix intéressants, être des fournisseurs réguliers et améliorer la qualité de leurs produits.

CPV