Photo d'illustration/Congthuong


Le directeur adjoint de la JETRO, Nagura Kazuko a déclaré que le secteur agricole vietnamien présente de nombreux atouts pour attirer les entreprises japonaises, dont grand marché de consommation, une croissance économique stable et un bas coût de main-d'œuvre. Entre janvier et septembre 2019, 48 entreprises japonaises ont investi dans l’agriculture vietnamienne, avec un montant total de 270 millions d’USD, principalement dans les provinces de Ha Nam (Nord) et  Lam Dong (Hauts plateaux du Centre).

Les investisseurs japonais estiment que le Vietnam constitue un marché potentiel pour le développement de l’agriculture de haute technologie. En particulier dans le contexte où le Japon cherche un partenaire clé pour développer sa coopération agricole et où le Vietnam, au potentiel agricole élevé, a également besoin d’un partenaire important pour coopérer dans ce secteur.

Selon l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA), le nombre d'entreprises japonaises souhaitant mettre en œuvre des projets dans l'agriculture  et l'aquaculture au Vietnam est en augmentation. De nombreuses entreprises étudient le marché vietnamien afin d'y réaliser des investissements directs.

Les entreprises agricoles du Japon accordent une attention particulière au rôle des certifications internationales relatives aux bonnes pratiques agricoles (BPA) pour créer une confiance avec les consommateurs. C’est également un élément essentiel où l’agriculture vietnamienne doit se concentrer dans les temps à venir. Le Japon souhaite partager ces expériences afin d’attirer les investissements et développer le commerce des produits agricoles, a souligné Kimura Yoshihisa, conseiller en politiques agricoles et en développement rural de la JICA.


CPV