Photo d’illustration/TCTC

L’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP) a également noté qu'avec l'augmentation des revenus, les Chinois préféraient de plus en plus des produits de haute qualité, garantissant la sécurité alimentaire et respectant les normes d'exportation sur des marchés exigeants comme les États-Unis, l'Union européenne et le Japon.

Selon la Vasep, le point le plus positif est que les exportations de produits aquatiques vers la Chine enregistreront une croissance au 2e semestre pour atteindre le même chiffre de 2018 soit 1,2 milliard de dollars pour toute l’année 2019.

Au 1er semestre, les exportations de produits aquatiques en Chine ont connu une légère baisse de 2,3% pour atteindre 572 millions de dollars, dont les crevettes, +2,3% ; les poissons tra, +près de 2% ; le thon, +183%.

Cette baisse s’explique par le resserrement du contrôle des échanges et de la qualité des produits alimentaires par la Chine.  

Parallèlement, au cours de ces six premiers mois de l'année, un volume important de crevettes indiennes et équatoriennes importées et réexportées du Vietnam vers la Chine a également entraîné une forte baisse des exportations de crevettes vietnamiennes sur ce marché.

De plus, le yuan (CNY) a diminué en valeur par rapport au dollar, créant une grande différence entre le CNY et le dông (VND). Par conséquent, les prix des marchandises exportées du Vietnam sont plus élevés que ceux d’autres pays.

Enfin, dans le contexte d'escalade de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, les deux parties ont imposé des droits d'importation élevés sur leurs produits. Les  États-Unis et la Chine ont mis en place des barrières techniques sévères pour les produits vietnamiens  exportés sur leurs sols.

Pour les produits aquatiques que la Chine et le Vietnam exportent aux États-Unis, tels que crevettes, thon, calmars,  poulpes,… les États-Unis examineront de plus près l'origine de ceux-ci  pour éviter que les entreprises chinoises n'«empruntent» le Vietnam pour exporter aux États-Unis, ce afin d'échapper aux taxes.

CPV