En juillet, 180.000 tonnes de caoutchouc ont été exportées. Photo d'illustration : congthuong

 

Depuis le début de l’année, le pays a exporté 662.000 tonnes de caoutchouc pour 856 millions de dollars. Il s’agit d’une baisse de 15,1% en volume et de 20,3% en valeur en glissement annuel.

Le prix d’export moyen a reculé de 6,1% par rapport à la même période de l’an dernier en affichant 1.292 dollars la tonne.  

Pendant cette période, le caoutchouc synthétique et le latex naturel ont représenté les deux tiers du total des exportations nationales de ce secteur. En particulier, 98% du volume de ces types de caoutchouc ont été exportés vers la Chine.

Selon l'Association des producteurs de caoutchouc naturel (ANRPC), sur l’ensemble de l’année 2020, la consommation mondiale de caoutchouc de toutes sortes ne serait que de 12,84 millions de tonnes contre 13 millions prévus en avril.

La pandémie de COVID-19 continue de sévir dans de nombreux pays. Bien qu’elle ait provoqué l'augmentation de la demande de caoutchouc naturel utilisé dans la fabrication de gants et autres produits de santé, en particulier en Malaisie et en Thaïlande, cette hausse n'a pas suffi à compenser la forte chute de la demande dans l’industrie des pneumatiques et de l’automobile.

Les 2e et 3e trimestres, saison de récolte du caoutchouc dans les pays d'Asie du Sud-Est, seront marqués par une faible demande des principaux consommateurs tels que Chine, États-Unis, Europe et des cours du pétrole au plus bas. Cela exercera ces prochains mois une pression sur les prix du caoutchouc naturel sur le marché mondial ainsi que vietnamien.

Une forte croissance de ce secteur ces prochains mois semble donc peu probable.

CPV