Le directeur p.i. de la Banque mondiale au Vietnam, Sebastian Eckardt, présente le rapport le 13 juillet. Photo : VNA

Lors de cet événement, l’économiste en chef Sebastian Eckardt, également directeur p.i. de la BM au Vietnam, a apprécié la demande domestique et le secteur manufacturier qui, selon lui, sont des facteurs essentiels pour assurer la croissance.

Le rapport de mise à jour de la situation économique du Vietnam constate des changements positifs et la reprise progressive de l’économie vietnamienne au premier semestre 2017. Outre une croissance de 5,7%, le pays a connu une inflation de base au-dessous de 2%. La hausse de l'Indice des prix à la consommation (IPC) en général a été maintenue à un bas niveau.

Les perspectives économiques à moyen terme sont positives avec une croissance de 6,4% prévue en 2018 et 2019.

En 2017, le PIB national devrait enregistrer une croissance de 6,3% grâce à la hausse de la demande domestique, au redressement de la production agricole, ainsi qu’à l’amélioration du secteur manufacturier au service de l’exportation. L’inflation serait stable car les prix des aliments et de l'énergie seraient à un bas niveau.

Au regard des instabilités croissantes dans le monde, le rapport recommande au Vietnam de continuer à accorder la priorité à la consolidation de la stabilité économique. Il souligne également l’importance de la diminution du déficit budgétaire. Il est en outre nécessaire d’améliorer l’évaluation des risques et de la sécurité des capitaux. Une croissance élevée durable et la réduction durable de la pauvreté sont toujours des défis à long terme pour le Vietnam.

CPV/VNA