Photo d'illustration : Vnexpress.net

Selon l’ambassade de France au Vietnam, chaque année, 3.000 tonnes de pommes fraîches de France sont exportées au Vietnam et distribuées, pour l’essentiel, dans les supermarchés comme Big C, Aeon, Lotte Mart, Co.op Mart, Satra, Vinmart…, a cité le journal Vnexpress.
 
«Actuellement, le prix de vente des pommes de France sur le marché vietnamien est très compétitif, voire bon marché. Ce qui fait que de nombreux consommateurs doutent de l’origine ou de la qualité de ces pommes. C’est pour cela que ces derniers temps, nous avons dû renforcer les activités de présentation et de promotion de ce produit français pour que les consommateurs vietnamiens puissent faire confiance à nos produits », a fait savoir Alexandre Bouchot, conseiller chargé des affaires agricoles de l’ambassade de France au Vietnam.
 
Selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, les fruits importés dans le pays sont de plus en plus nombreux, avec un prix très compétitifs. En 2018, lorsque plusieurs accords commerciaux dont le Vietnam est partie entreront en vigueur, cette tendance s’accélérera.
 
Après la pomme, l’Hexagone veut exporter au Vietnam d’autres fruits comme poire, raisin, prune et kiwi.
 
Selon l’ambassade de France au Vietnam, la valeur à l’exportation des produits agroalimentaires français au Vietnam a atteint 200 millions d’euros l’an dernier, notamment fruits, fromage, lait et produits dérivés. Pendant la période 2015-2017, ses exportations de ces produits ont connu une croissance moyenne de 25% par an. Le Vietnam figure dans la liste des 20 premiers marchés importateurs de produits laitiers de France.

CPV