L'usine Panasonic à Dong Anh, Hanoi. Photo: XuanMaiCorp.

 

L'usine Panasonic en Thaïlande cessera de produire des machines à laver en septembre et de réfrigérateurs en octobre. L'ensemble de cette usine fermera ses portes en mars 2021. Le centre de recherche et  développement  de Panasonic situé à proximité sera également désactivé.

Panasonic aidera environ 800 travailleurs de cette usine située à la périphérie de Bangkok à trouver un autre emploi au sein du groupe.

Ce groupe japonais prévoit de déménager au Vietnam pour réduire les coûts et accroître l'efficacité grâce à la consolidation de la production.

L'usine Panasonic située  en banlieue de Hanoi, la plus grande usine de réfrigérateurs et de machines à laver du groupe en Asie du Sud-Est, est actuellement en surcapacité.

Le géant japonais de l'électronique compte actuellement 8.000 employés au Vietnam. En plus des appareils électroménagers, ses usines au Vietnam produisent également des téléviseurs, des téléphones sans fil, des dispositifs de paiement par carte et des équipements industriels.

Panasonic a ouvert sa première usine au Vietnam en 1996 à Ho Chi Minh-Ville. Jusqu'à présent, la société japonaise possède 5 usines et un centre de recherche et développement   au Vietnam.

Nikkei a estimé que la décision de Panasonic reflète également une nouvelle phase de fabrication en Asie du Sud-Est. Depuis les années 1970, les sociétés d'électronique japonaises ont déplacé leurs lignes de production de l'intérieur vers Singapour et la Malaisie lorsque le yen a grimpé en flèche, entraînant une baisse de la compétitivité en termes de prix des produits japonais.

Ensuite, ils ont de nouveau déménagé en Thaïlande lorsque les salaires à Singapour sont devenus trop élevés. Panasonic   fabrique des appareils électroménagers en Thaïlande depuis 1979.

Et maintenant, les sociétés japonaises continuent de chercher des endroits moins chers. Dans le même temps, ils espèrent également exploiter la demande potentielle de réfrigérateurs, de machines à laver et de fours à micro-ondes dans les pays d'Asie du Sud-Est à forte population comme l'Indonésie, les Philippines et le Vietnam.

Panasonic tente de se restructurer dans le but d’économiser 100 milliards de yens (930 millions de dollars) au cours de l'exercice 2021. Il envisage toujours de nombreux autres changements dans la production d'équipements.

CPV