Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung s’exprime à l’AMAF. Photo: BT

C’est ce qu’a affirmé le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung dans son discours prononcé à la cérémonie d’ouverture de la 40e conférence ministérielle de l’ASEAN sur l’agriculture et la sylviculture (AMAF)

"L’ASEAN est devenue un mécanisme de coopération régionale efficace qui maintient le principe de consensus et compte  de nombreuses réalisations dans les trois piliers de la Communauté de l’ASEAN que sont politique-sécurité, économie et culture-société", a-t-il estimé.

Selon Trinh Dinh Dung, "la croissance de l'ASEAN a considérablement contribué au secteur agro-sylvicole. L'agriculture joue un rôle clé dans la stabilité économique, politique et sociale des pays membres et des partenaires régionaux".

La coopération en agro-sylviculture a toujours été un élément clé de la Communauté économique de l'ASEAN. Pour la plupart des pays membres, l'agriculture est considérée comme un "appui" les aidant à surmonter les fluctuations et crises, contribuant de manière significative à la sécurité alimentaire et au développement durable.

Trinh Dinh Dung a estimé qu’avec les efforts communs des pays membres, l’AMAF accélérera la mise en œuvre de la vision de la Communauté économique de l'ASEAN la Vision et le Plan d'action stratégique sur la coopération de l'ASEAN dans le secteur de l'alimentation et de l'agro-foresterie pour la période 2016-2025.

C'est la troisième fois que le Vietnam assume la présidence de l’AMAF et de la AMAF + 3 (ASEAN et Chine, Japon et République de Corée). La conférence adoptera des stratégies, des politiques et des directives dans les domaines de l’agriculture, de la sylviculture et de la pêche, et proposera des initiatives de coopération  avec les pays partenaires et les organisations internationales pour atteindre les objectifs de la vision de l'ASEAN d'ici 2025 et les Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies d'ici 2030.

Cette 40e AMAF durera jusqu’au 13 octobre.

CPV