Photo d'illustration/HNM

C’est ce qu’a souligné Edward Lee, chef du groupe de recherche économique pour l'ASEAN et l'Asie du Sud, de la banque britannique Standard Chartered, lors d’un événement de présentation de l'économie mondiale.

Selon Torry Berntsen, directeur général en charge de l’Amérique de Standard Chartered, “le Vietnam est le premier arrêt dans une série de visites sur les marchés clés de l’ASEAN et de rencontres avec des clients pour échanger des informations”.

S’exprimant à cette occasion, Nirukt Sapru, directeur général pour le Vietnam et un groupe de 5 pays de l'ASEAN et d'Asie du Sud de Standard Chartered, a déclaré que le ralentissement de la croissance, une faible inflation et le risque de dépréciation poussent les banques centrales du monde entier à plus de  flexibilité".

En outre, certains risques géopolitiques doivent être maîtrisés, tels que les tensions commerciales entre États-Unis et Chine, qui continuent d’influencer l’économie mondiale; les tensions croissantes au Moyen-Orient liées à l'Arabie saoudite et à l'Iran.

“Cependant, les perspectives en Asie semblent meilleures et nous prévoyons que l’Asie mènera la croissance mondiale dans un avenir proche. Cette année devrait rester positive pour le Vietnam si les principaux risques sont contrôlés de manière efficace”, a souligné Nirukt Sapru.

CPV