L’agriculture est l'un des secteurs les plus attractifs pour les investisseurs indiens. Photo: Internet.

En 2014, l’Inde n’était que le 21e des pays et territoires investissant au Vietnam, mais l’année dernière, elle a progressé de 2 places, pour finalement parvenir à 14e en janvier dernier. En termes de décaissement des capitaux, l’Inde est parmi les 10 premiers investisseurs étrangers. 

Ce résultat remarquable est dû à la multiplication des visites officielles entre dirigeants de haut rang des deux pays, qui contribuent à dynamiser les relations de commerce et d’investissement, ainsi qu’à une forte amélioration de l’environnement d’affaires du Vietnam, a-t-elle souligné. 

Le consul général d'Inde à Hô Chi Minh-Ville s’est déclaré convaincu que l’Inde deviendra l’un des facteurs importants en termes de l’investissement étranger au Vietnam dans les temps à venir.

CPV