Photo: TTXVN

Selon le comité d’organisation, la conférence regroupe plus de 300 délégués représentant des médias de la presse écrite et audiovisuelle de 48 pays francophones.

A la cérémonie d'ouverture, le ministre de la Justice de la République de Guinée, Guine Cheik Sako, a souligné que la présence de nombreux journalistes et responsables des médias français à cette conférence montre l'importance du thème discuté cette année. Il a également exprimé l'espoir que, par le biais des tables rondes etréunions thématiques, les délégués partageraient leurs expériences en matière d'enquêtes, de transparence dans le journalisme, pour une presse francophone plus dynamique et plus efficace.

Pendant les quatre jours de la conférence, les participants participeront à des tables rondes ainsi qu'à des réunions thématiques sur des thèmes tels que "Presse et enquêtes: limites et perspectives", "L'éthique des médias à l'ère du web", "Information : Où est la frontière pour les journalistes ?" "Transparence et liberté de la presse", "Le droit d'accès à l'information".

L'UPF est une organisation non gouvernementale créée en 1950. Son but est de garantir la liberté de la presse. Le siège de l’UPF est à Paris. Actuellement, il compte 51 membres francophones, dont le Vietnam, avec plus de 3.000 journalistes. 

CPV