Le président du Comité populaire municipal de Hanoï, Nguyen Duc Chung (droite), et l'ambassadeur de France au Vietnam, Nicolas Warnery, à la  la cérémonie d’ouverture de "Balade en France", le 10 janvier. Photo: hanoi.gov.vn


Il s’agit d’un évènement politique, culturel et diplomatique important de Hanoï, contribuant à la promotion des échanges entre Vietnamiens et Français, à l’intensification de la compréhension mutuelle entre la France et Hanoï, a déclaré le président du Comité populaire municipal, Nguyen Duc Chung, lors de la cérémonie d’ouverture le 10 janvier.

Cet événement d’envergure organisé par l’Ambassade de France au Vietnam, en collaboration avec le Comité populaire de Hanoï, regroupe plus d’une quarantaine  de  stands  représentant  hôtels,  restaurants,  importateurs  de  produis alimentaires  et  de  vins  français  prestigieux  tels  que  le  Press  Club,  Sofitel  Legend Métropole Hanoi, Red Apron,  les Chocolats Marou, Saint Honoré, Lu, Fabrik… avec des plats typiques de la gastronomie française tels que la crêpe traditionnelle, du vin chaud, ou des  fromages, sirops, confitures et pâtés… ainsi que des promotions proposées par chaque  marque.

Outre  l’espace  gastronomique,  «Balade  en  France»  comprend également  des  performances  interprétées  sur  la  scène  principale  par  plusieurs chanteurs professionnels et amateurs, ainsi qu’un programme culturel varié  incluant  la projection de  films  français,  la musique  de  la  rue,  le  dessin,  le  dessin  sur  visage,  des  tirages  au sort… en vue d’apporter aux visiteurs l’expérience d’une vraie balade en France.

Le deuxième point important de cette seconde édition, c’est la coopération entre la France et le Vietnam, notamment avec la ville de Hanoï. Cet événement est une bonne occasion de revoir la coopération très étroite entre la France et la capitale vietnamienne en matière de ville durable.

Plusieurs segments sont enregistrés : Tout d’abord, le transport avec la construction de la ligne 3 du métro reliant Nhôn et la Gare de Hanoï ;  ensuite la lutte contre la pollution de l’air avec l’intervention des experts de l’AFD et de l’IRD ; et enfin l’approvisionnement alimentaire avec le projet de création d’un marché de gros à Hanoï. 

CPV/VNA