La cérémonie de clôture des 10es Assises de la coopération décentralisée franco-vietnamienne, organisées en 2016 à Can Tho. Photo: Cities Unies France

Les discussions ont porté sur les idées pour intensifier la coopération dans divers domaines entre Can Tho et des localités françaises dans un avenir proche.

Selon le vice-président du Comité populaire municipal, Truong Quang Hoai Nam, dans le contexte de l’approfondissement du partenariat stratégique Vietnam-France, de plus en plus de localités françaises recherchent des possibilités de coopération avec le Vietnam, ce dont témoignent les coopérations entre Brest et Hai Phong, Val-de-Marne et Yen Bai, Aquitaine et Thua Thien-Hue, Île-de-France et Hanoï.

Lors des 11e Assises de la coopération décentralisée franco-vietnamienne, Can Tho est déterminée à promouvoir la coopération multiforme avec des localités françaises, notamment dans la formation artistique, la préservation des patrimoines culturels, le transport urbain, les énergies renouvelables, l'environnement, la résilience au changement climatique, a souligné Truong Quang Hoai Nam. 

Selon lui, la ville compte appeler les experts français à soutenir un projet d’amélioration des transports dans les zones centrales et périphériques.

Elle cherche également à attirer la participation française au développement des énergies renouvelables, notamment dans un projet sur l’application de nouvelles technologies et la production d’énergies renouvelables dans les secteurs de l’agriculture high-tech ou la transformation de produits aquatiques…

Pour améliorer sa capacité de résilience au changement climatique, Can Tho est déterminée à établir des coopérations étroites avec des localités françaises pour mener des projets d'assainissement de l'air, de réduction des émissions de gaz à effet de serre, de gestion des évacuations d’eau et de traitement des eaux usées.

Les 11e Assises de la coopération décentralisée franco-vietnamienne auront lieu les 1er et 2 avril 2019 à Toulouse, avec la participation de plus de 1.000 délégués venus de 60 localités françaises et vietnamiennes, soit le nombre record depuis sa première édition organisée en 1989.

L’évènement devrait permettre une avancée décisive dans la coopération bilatérale, en particulier au moment où le Vietnam et l'Union européenne se préparent à la signature d’un accord de libre-échange.

CPV/VNA