Photo: VNA

 

Il a été organisé conjointement par le ministère de l'Industrie et du Commerce et le ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères.

L'EVFTA devant entrer en vigueur le 1er août, l'événement visait à fournir aux entreprises françaises des informations sur les politiques commerciales et d'investissement du Vietnam à la suite de l'accord, ainsi que sur le marché potentiel avec une population de près de 100 millions d'habitants et la porte d'entrée de l'ASEAN.

S'exprimant lors de l'événement, le ministre de l'Industrie et du Commerce, Tran Tuan Anh, a souligné que les relations commerciales et d'investissement entre le Vietnam et la France ont bénéficié de conditions favorables après 50 ans de relations diplomatiques et sept ans de partenariat stratégique, avec des liens économiques comme pilier.

La France figure parmi les principaux partenaires du Vietnam en tant que quatrième marché d'exportation du pays. Les relations commerciales et d'investissement entre le Vietnam et la France ouvriront une nouvelle page prometteuse pour surmonter les défis après l'entrée en vigueur de l'EVFTA, a-t-il ajouté.

Il espère coopérer davantage avec des partenaires français dans les domaines des énergies propres et renouvelables, de la haute technologie, de l'agriculture, de la transformation et de la fabrication, entre autres.

Le ministre s'est engagé à ce que le Vietnam crée des conditions optimales en termes de climat d'investissement et d'infrastructures pour que les entreprises françaises puissent capitaliser sur les bénéfices apportés par l'EVFTA.

Les entreprises vietnamiennes sont invitées à améliorer les modèles commerciaux et la gestion pour répondre aux exigences et aux tendances du marché européen.

Les statistiques ont montré que le commerce bilatéral a triplé pour atteindre 5,3 milliards d’USD en 2019, contre environ 1,6 milliard il y a 10 ans, faisant de la France le troisième partenaire commercial du Vietnam en Europe, seulement après l'Allemagne et les Pays-Bas.

En mai 2020, la France avait investi dans 588 projets au Vietnam avec un capital combiné de 3,56 milliards d’USD, se classant au deuxième rang des investisseurs européens au Vietnam.

Au cours des cinq premiers mois de cette année, la valeur d’import-export des deux pays a chuté de 18,66% en glissement annuel à 1,77 milliard d’USD en raison de l'impact de COVID-19. Le Vietnam a expédié des produits d'une valeur de 1,2 milliard d’USD vers la France au cours de la période.

CPV/VNA