A Marseille, le 27 février. Photo: AP

Parmi les vingt nouveaux cas détectés sur le territoire figure « un regroupement de douze cas » lié aux deux malades identifiés mercredi dans l’Oise, dont trois « sur une base militaire » à Creil, a précisé le ministre de la santé. Deux malades se trouvent dans un état « grave » et sont hospitalisés à l’hôpital Tenon (Paris) et à Compiègne, a ajouté le directeur général de la santé, Jérôme Salomon.

Un autre cluster (regroupement de cas) est signalé en Haute-Savoie : la fille et l’ami du couple détecté mardi (un homme de 64 ans de retour de Lombardie) et mercredi (son épouse).

Deux personnes âgées avaient participé à un voyage organisé en Egypte et deux cas isolés revenaient d’Italie.

« Très peu de cas restent sans explication », a souligné Jérôme Salomon.

La France compte désormais douze patients guéris, vingt-quatre hospitalisés et deux décès, depuis l’identification du virus sur son territoire le 24 janvier.
Le coronavirus poursuit sa progression et la France n’échappe plus aux décomptes à la hausse. Le nombre de personnes infectées dans l’Hexagone est passé à 38 cas confirmés, contre 18 la veille, a annoncé jeudi 27 février dans la soirée le ministre de la santé, Olivier Véran.

CPV/LeMonde/AFP