L’exposition des bandes dessinées de Dany a lieu du 20 avril au 4 mai à l’Université des beaux-arts du Vietnam.

Durant toute cette "Année du patrimoine de l’Union européenne", la Délégation générale Wallonie-Bruxelles au Vietnam a décidé de mettre l’accent sur la diversité et la richesse du patrimoine de la Fédération Wallonie-Bruxelles comme de la Wallonie (Belgique).

La bande dessinée est incontestablement un des fleurons de sa culture. Quoi de plus naturel que de démarrer un cycle d’activités, intitulé "Patrimoine partagé 2018", par la présence au Vietnam d’un des célèbres bédéistes Dany et de son exposition de bandes dessinées. Cet événement ouvre ses portes dans l’Université des beaux-arts du Vietnam du 20 avril au 4 mai où les 29 planches y sont exposées. 

Dany, de son vrai nom Daniel Henrotin, est né en 1943 en Wallonie. Entre le succès de sa première série Olivier Rameau en 1968 et celui de ses albums coquins, Dany voyage dans de nombreux univers. Il a reçu le Grand Prix Diagonale 2011.

"Je suis arrivé au Vietnam pour la première fois il y a 18 ans. Près de deux décennies plus tard, les personnes y sont toujours aussi accueillantes bien que le Vietnam, notamment sa capitale Hanoï, change beaucoup avec la présence de nombreux buildings et de véhicules", a dit Dany. Pour ce retour à Hanoï, l’illustrateur belge est à l’honneur et désire présenter ses œuvres de bande dessinée et partager ses expériences dans le domaine.     

Dany, un des célèbres bédéistes belges.

Le dessinateur Dany a exposé ses planches dans de nombreux pays du monde, dont la Belgique, la France, la Suisse, le Canada (Québec), l’Inde (New Deli), la Chine (Shanghai) et la République de Corée (Séoul) notamment.

"C’est la deuxième fois que je me rends au Vietnam mais c’est la première fois que mes œuvres y sont exposées", a-t-il confié.

Jusqu’à maintenant, il possède près de 35 albums de bandes dessinées à son actif, tous dans des genres et styles divers. 

Selon l’illustrateur belge, la bande dessinée est dorénavant un domaine très varié qui compte de nombreux genres et thèmes différents dont la BD jeunesse pour enfants, les planches réservés aux adultes avec des thèmes plus réalistes, humoristiques ou encore politiques, notamment. 

Outre l’exposition, le dessinateur participera, les 23 et 24 avril, à des rencontres et ateliers avec professeurs et étudiants de l’Université des beaux-arts du Vietnam et quelques illustrateurs professionnels. Il partagera avec eux les points de vue sur l’art des bandes dessinées de l’Europe et sa diversité. 

De nombreux thèmes sont abordés dans les bandes dessinées de l’illustrateur belge Dany.

"Cette exposition donne une bonne opportunité aux étudiants et enseignants de notre école ainsi qu’aux dessinateurs de bande dessinée vietnamiens d’admirer des œuvres belges de qualité ayant des thèmes divers et variés, a indiqué le Dr Lê Van Suu, recteur de l’Université des beaux-arts du Vietnam. Cela marque le début des relations entre notre établissement et la Délégation de Wallonie-Bruxelles au Vietnam. Nous espérons que cette coopération, notamment dans le domaine des bandes dessinées, continuera de se développer dans les temps à venir".    

"L’exposition des bandes dessinées de Dany est le point de départ d’une série d’activités autour du patrimoine de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Jeudi 26 avril, en collaboration avec le Centre de conservation du patrimoine de Thang Long - Hanoï, nous inaugurerons dans la Cité impériale de Thang Long une autre exposition sur les Schtroumpfs, à l’occasion du 60e anniversaire de la naissance de ces personnages de bandes dessinées, le tout dans le cadre de +l’Année du patrimoine de l’Union européenne+", a fait savoir Anne Lange, déléguée de la Wallonie-Bruxelles au Vietnam.

À noter que la 2e exposition sera composée de 30 panneaux retraçant la vie du créateur des Schtroumpfs, Peyo, et son travail.

CPV/CVN