Photo: voh.com.vn 

Il a souhaité continuer de recevoir le soutien des jeunes parlementaires francophones dans le développement de sa ville dans la culture, l’éducation, la santé et les hautes technologies.

Ho Chi Minh-Ville souhaite collaborer avec les localités francophones pour résoudre ses problèmes de transport urbain, de pollution et de phénomènes liés aux changements climatiques, a déclaré Le Thanh Liem.

Pour sa part, Didier Le Bot a suggéré que Ho Chi Minh-Ville et les localités des pays francophones partagent leurs expériences de développement socio-économique.

CPV/VOV