Les délégués à la cérémonie d'inauguration du dispositif de mesure de la qualité de l’air dans le parc de l’ambassade de France à Hanoï. Photo: LM

Etaient présents le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyen Duc Chung, la présidente de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse, et l’ambassadeur de France, Bertrand Lortholary.

Cet évènement s’inscrivait dans la cadre de la célébration des 30 ans de la coopération entre Hanoï et l’Ile-de France.

A la cérémonie d’inauguration, l’ambassadeur de France a déclaré que la France et le Vietnam faisaient  de l’environnement une priorité de coopération entre les deux pays, entre Hanoï et la région Ile-de France notamment.

L’ambassade de France a signé avec le Comité populaire de Hanoï un accord de partenariat pour le dimensionnement d’un réseau de surveillance et d’information sur la qualité de l’air. Et l’inauguration de ce dispositif est une preuve de la coopération entre les deux parties dans le domaine de la qualité de l'air, a souligné M. Lortholary.

Selon la présidente de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse, l'équipement de cette station est similaire à l'appareil de mesure de qualité de l'air installé à Paris, en France.

Cette nouvelle station de mesure de la qualité de l’air installée au sein de l’ambassade de France est mise à disposition par l’entreprise ENVEA. Elle sera intégrée au réseau mis en place par la ville de Hanoï, notamment par le partage  des données collectées. Ce nouveau dispositif s’inscrit dans la continuité du projet d’assistance technique AFD/Airparif sur la qualité de l’air, qui a déjà vu l’installation de dix stations ENVEA à travers la ville.

A cette occasion, le dispositif "HoanKiemAir" de simulation interactif du trafic urbain sur la qualité de l’air est également exposé. L'objectif de ce dispositif est de concevoir un modèle réaliste, sur la plate-forme GAMA, de la circulation routière à Hanoï et de la population atmosphérique qu'elle génère. 

Les invités visistent le modèle de "HoanKiemAir" de simulation interactif du trafic urbain sur la qualité de l’air. Photo: LM

Ce dispositif permet de rendre tangible cette pollution via la projection des simulations de ce modèle sur une maquette 3D de l’arrondissement de Hoan Kiem afin de définir et d’exposer différents scénarios et solutions d’atténuation de façon interactive.

LM