La séance de travail entre la présidente de l'AN du Vietnam, Nguyen Thi Kim Ngan, et le groupe des parlementaires d’amitié France - Vietnam et des représentants de 15 grandes entreprises françaises. Photo: VNA

La dirigeante vietnamienne a déclaré que cette visite visait à approfondir le partenariat stratégique entre le Vietnam et la France ainsi que la coopération entre les deux organes législatifs, en particulier.

Le Vietnam apprécie hautement la politique de la France visant à renforcer la coopération économique avec le Vietnam, souhaitant que les entreprises françaises développent davantage leurs activités commerciales et leurs investissements au Vietnam. L’AN et le gouvernement vietnamien se sont engagés à continuer d'améliorer le système juridique afin de créer des conditions favorables aux entreprises étrangères, y compris les entreprises françaises, a-t-elle affirmé.

Lors de la rencontre, de nombreuses grandes entreprises françaises, dont Air Liquide, Total, ont tenu en haute estime les potentiels du marché vietnamien dans le secteur de l'énergie, en particulier celui des énergies renouvelables. De nombreuses entreprises se sont intéressées au développement des infrastructures aéronautiques, à la logistique, à la pharmacie, à la santé, aux marchés de gros et aux aliments propres.

Nguyen Thi Kim Ngan a affirmé que l’AN du Vietnam continuerait à améliorer le système juridique économique, conformément aux pratiques internationales, au processus d'intégration engagé par le Vietnam. Pour sa part, le gouvernement vietnamien gérera et créera un environnement d'investissement offrant une compétitivité élevée et des conditions favorables, avec des réformes administratives allant de la création d'entreprises à la douane et à la fiscalité.

Elle a annoncé que le Vietnam promouvait des programmes d'investissements dans les infrastructures pour s’orienter vers une économie numérique et à la construction d'une ville intelligente. Le gouvernement et l’AN vietnamiens accompagneront les entreprises et les investisseurs, en résolvant leurs difficultés, a affirmé la dirigeante.

Auparavant, lors d’une interview accordée au quotidien français L'Opinion sur les perspectives économiques du Vietnam, la présidente de l'AN du Vietnam a déclaré que l'économie vietnamienne poursuivrait son rythme de croissance rapide, durable et inclusif qui est fondé sur la promotion de ressources internes et de la force du marché d’environ 95 millions de personnes ayant un revenu de plus en plus croissant. La créativité et l’aspiration de développement de la population constituent une ressource précieuse pour le processus de développement du Vietnam.

Le Vietnam continue d'innover le modèle de croissance fondé sur l'innovation et la transformation de l'économie. Le gouvernement encourage vivement le dynamisme et la créativité des habitants et la volonté de start-up des entreprises et promeut fortement le secteur privé.

Le Vietnam continue de renforcer son intégration dans les économies mondiale et régionale et d’appliquer 12 accords de libre-échange signés, notamment l'Accord du Partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), l'Accord de libre-échange entre le Vietnam et l'Union européenne (EVFTA).
En réponse à la question d'un journaliste français sur les perspectives commerciales du Vietnam pour l’EVFTA, Nguyen Thi Kim Ngan a souligné que cet accord revêtait une grande signification en termes de stratégie, d’économie et de commerce, ouvrant de nouvelles opportunités de coopération pour le Vietnam et l'Union européenne. Par conséquent, les deux parties doivent achever les procédures concernées afin de promouvoir la signature et l’approbation de cet accord, en veillant à ce que cet accord entre en vigueur dans les meilleurs délais.

Concernant les relations franco-vietnamiennes, elle a affirmé que les relations entre les deux pays connaissaient un fort développement, avec les échanges de délégations de haut niveau, l’application d’une série de mécanismes. En particulier, le mécanisme de coopération décentralisée a contribué de manière significative à la promotion des relations bilatérales.

La France reste un partenaire commercial majeur et un investisseur important pour le Vietnam. Le Vietnam et la France sont également des membres actifs de la communauté internationale, partageant de nombreux points de vue communs, poursuivant leurs efforts communs pour la paix et la stabilité dans le monde ainsi que pour répondre aux défis mondiaux.

A propos de la communauté des Vietnamiens en France, la dirigeante a exprimé son espoir que celle-ci continuera d'être de très bons citoyens, apportant une contribution au pays d’accueil et s’orientant toujours au pays ancestral.


CPV/VNA