L’ambassadeur de France au Vietnam, Bertrand Lortholary, prend la parole lors de la célébration de la Fête nationale de la France, le 14 juillet à Hanoï.

Dans le parc de l’ambassade de France à Hanoï, l’ambassadeur Bertrand Lortholary a organisé le 14 juillet une réception à l’occasion de la Fête nationale française. L’événement a réuni, entre autres, le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Trân Hông Hà, des ambassadeurs et des diplomates en poste à Hanoï, des représentants de différents ministères et secteurs vietnamiens, ainsi que d’entreprises françaises, outre de nombreux Vietnamiens ayant étudié ou travaillé en France.
 
«Nous célébrons cette année notre Fête nationale dans un contexte particulièrement favorable aux relations franco-vietnamiennes. En septembre dernier en effet, le Vietnam a accueilli une visite d’État de notre président de la République, la première depuis douze ans. Cette visite a conduit les dirigeants de nos deux pays à fixer le cap de nos relations, en mettant l’accent sur le développement des relations économiques, le renforcement du partenariat dans le domaine de l’éducation et de la jeunesse, sans oublier enfin le nécessaire approfondissement de nos liens en matière de défense», a déclaré Monsieur l’ambassadeur.
 
Il a précisé les progrès importants enregistrés dans ces trois domaines, notamment la signature du contrat du métro de Hanoï au mois de janvier dernier, la création du réseau de start-up françaises «French Tech Viet», le projet important d’aéroports de Paris au Vietnam. En ce qui concerne le rapprochement de la jeunesse française et vietnamienne, la France s’honore d’être la «première destination» en Europe des étudiants vietnamiens et poursuivra ses efforts pour accueillir toujours plus de brillants jeunes Vietnamiens.

«L’année prochaine, 2018, marquera le 45e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques franco-vietnamiennes et le 5e du partenariat stratégique bilatéral. Elle sera marquée par l’aboutissement des projets importants pour la France au Vietnam, comme l’ouverture de la Maison de France à Hô Chi Minh-Ville et l’inauguration du nouveau Lycée français de Hanoï, de l’autre côté du fleuve Rouge (dans le quartier de Long Biên, ndlr)», a informé Bertrand Lortholary. Et de souligner : «Cette dynamique franco-vietnamienne s’accompagnera d’une nouvelle étape dans les relations entre l’Union européenne et le Vietnam, avec l’entrée en vigueur de l’Accord de libre-échange entre les deux parties».
 
«Nous nous réjouissons de constater des changements qui concourent à la confirmation du rôle de la France et de ses apports grandioses au profit de la paix et de la prospérité en Europe et dans le monde, a affirmé le ministre Trân Hông Hà. L’histoire a fait que nos deux pays entretiennent, malgré une distance géographique non négligeable, une relation spéciale grâce à quoi les valeurs françaises ont été portées à la connaissance des Vietnamiens et les traditions vietnamiennes à la connaissance des Français», a-t-il conclu, avant de convier le parterre d’invités à profiter du traditionnel apéritif dinatoire.

À Hô Chi Minh-Ville aussi, l’ambiance est à la fête

La chorale PMC interprète l’hymne national du Vietnam et celui de la France.

Le même jour, le consulat de France à Hô Chi Minh-Ville a célébré cet événement au sein de la résidence française, en présence de nombreux ressortissants, expatriés français, mais aussi des représentants du Comité populaire municipal et des Vietnamiens francophones.

Dans son allocution d’ouverture, Emmanuel Ly-Batallan, consul général de France, a parlé de la révolution française, période majeure de l’histoire de ce pays marquée par la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, et plus tard (en 1948) universelle, à laquelle les Français sont profondément attachés. D’ajouter que la période allant de la révolution française au début du siècle des Lumières a proclamé les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, socle et devise de la République française.

Par ailleurs, Emmanuel Ly-Batallan a fait le point sur les relations profondes en matière de diplomatie et de commerce développées ces dernières années entre le Vietnam et la France, notamment à travers les visites bilatérales au niveau ministériel des deux pays l’année dernière (quatre en France et deux au Vietnam), et la visite d’État du président de la République, François Hollande, au Vietnam en septembre dernier.

«À Hô Chi Minh-Ville, M. Hollande a découvert concrètement le dynamisme de cette ville», a insisté le diplomate. Il a évoqué également que les échanges commerciaux bilatéraux, après une progression de plus de 40% en 2015, avaient encore bondi de 10% en 2016. «Et les exportations aéronautiques jouent un important rôle dans ces résultats», a-t-il fait remarquer, en désignant la commande de dix Airbus A350 passée par Vietnam Airlines l’année dernière. Sans oublier de mentionner les opportunités qu’apportera l’Accord de libre-échange Vietnam – Union européenne (UE) une fois que celui-ci entrera en vigueur.

En matière de tourisme, selon Emmanuel Ly-Batallan, 60.000 Vietnamiens se sont rendus en France l’an dernier. Et cette tendance à la hausse devrait se poursuivre au regard de la forte demande de visas enregistrée en début d’année. Quant aux touristes européens, ils ont été près d’un million à fouler le sol vietnamien en 2016, dont nombre de ressortissants français.

Coopération renforcée dans divers domaines

Le vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Lê Thanh Liêm (droite), et le consul général de France à Hô Chi Minh-Ville, Emmanuel Ly-Batalla, lors de la Fête nationale de la France.

Après avoir félicité la France pour ce jour de Fête nationale, Lê Thanh Liêm, vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, a souligné l’importance des relations franco-vietnamiennes, en particulier suite à l’établissement de leur partenariat stratégique en septembre 2013.

«Depuis toujours, la France est l’un des premiers partenaires européens du Vietnam. La France est le cinquième marché le plus important au sein de l’Union européenne et le treizième au niveau mondial pour les exportations vietnamiennes», a-t-il déclaré. Et de souhaiter que l’Accord de libre-échange Vietnam – UE soit signé dans les plus brefs délais afin de favoriser davantage les flux d’investissement et les échanges commerciaux des entreprises des deux pays.

«Au premier semestre de 2017, le commerce bilatéral entre Hô Chi Minh-Ville et la France est estimé à près de 200 millions de dollars, soit une croissance de plus de 10% sur un an. La France est le 17e investisseur étranger parmi les 90 pays et territoires présents dans ce domaine à Hô Chi Minh-Ville», a poursuivi le dirigeant.

De plus, M. Liêm a également insisté sur la coopération traditionnelle dans le domaine de la santé entre la France et la ville avec, tout récemment (juin 2017), l’inauguration du Centre franco-vietnamien pour les recherches sur la «goutte», fruit des études exceptionnelles sur la goutte entre l’Université Paris VII et l’Hôpital de la faculté de médecine de la ville.

CPV/CVN