La présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam Nguyen Thi Kim Ngan et le président de l’Assemblée nationale de France Richard Ferrand. Photo: VNA

La dirigeante vietnamienne, en visite officielle en France, s’est entretenue le 1er avril à Paris avec le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand, appréciant le développement avantageux et stable des relations bilatérales, notamment depuis l’établissement du partenariat stratégique en 2013.

Les deux dirigeants ont précisé que les bonnes relations politiques favoriseraient la coopération bilatérale dans d’autres domaines. La coopération économique est toujours le pilier des relations stratégiques entre les deux pays. La France est le troisième investisseur étranger au Vietnam avec 2,8 milliards de dollars, son quatrième partenaire en Europe. Le commerce bilatéral s’est chiffré en 2018 à 5,1 milliards de dollars.

«Le Vietnam tient en haute estime la politique de la France de renforcer sa coopération économique avec le Vietnam. Environ 200 entreprises françaises sont opérationnelles au Vietnam. En 2018, le Vietnam a accueilli 215.000 touristes français », a-t-elle cité.

Par cette occasion, elle a demandé aux deux pays de soutenir les entreprises dans l’approche de leur marché respectif. Elle a rappelé sa rencontre avec le groupe de parlementaires France-Vietnam et des représentants de 15 entreprises françaises, lors de laquelle, elle a partagé des informations dans les secteurs de coopération potentiels. Elle a constaté que de nombreuses entreprises françaises s’intéressaient au marché vietnamien et à celui de l’ASEAN,  citant la coopération efficace entre le groupe Safran (groupe international de haute technologie opérant dans les domaines de la propulsion et des équipements aéronautiques, de l'espace et de la défense) et Vietjet Air, Vietnam Airlines et, prochainement, Bamboo Airways.

Le Vietnam a signé 12 accords de libre-échange, adopté l'Accord du Partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP).

Nguyen Thi Kim Ngan a aussi estimé la coopération décentralisée. A cette occasion, la 11e conférence sur la coopération décentralisée Vietnam-France est organisée, attirant 20 localités vietnamiennes.

La dirigeante a remercié la France pour son soutien à la stimulation des relations entre le Vietnam et l’Union européenne (UE), tout en demandant à la France d’aider le Vietnam à impulser l’Accord de libre-échange Vietnam-UE, qui bénéficiera à la fois au Vietnam et à la France. Le Vietnam et l’UE ont achevé les négociations et sont en train d’accomplir  les dernières formalités pour la signature et la ratification de cet accord. Elle a demandé à la France de promouvoir ce processus.

Elle a souhaité que la France soutienne la levée du ''carton jaune'' relatif à la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, tout en soulignant que le Vietnam s’efforçait de réaliser les recommandations de l’UE en la matière. En effet, l’AN du Vietnam a adopté la Loi sur la pêche et l'aquaculture entrée en vigueur le 1er janvier 2019.

Les deux dirigeants se sont réjouis du bon développement des relations entre les deux organes législatifs comme entre les deux pays, à travers l’échange de visites de hauts dirigeants, dont celles du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyen Phu Trong en France en mars 2018 et du Premier ministre français Edouard Philippe au Vietnam en novembre 2018.

S’adressant lors de la rencontre avec Nguyen Thi Kim Ngan, Richard Ferrand a estimé que les deux parties devraient déterminer des domaines de coopération prioritaires pour prendre des mesures concrètes. Il a estimé le rôle et la position du Vietnam au sein de l’ASEAN et affirmé soutenir la coopération décentralisée ainsi que la signature et la ratification de l’Accord de libre-échange Vietnam-UE.

Il a aussi salué les relations entre les entreprises vietnamiennes et françaises dans l’aéronautique, avec la signature de contrats de grande valeur. La coopération efficace dans ce domaine est une preuve vivante des excellents liens bilatéraux.

Enfin, Richard Ferrand a affirmé qu'il effectuera bientôt une visite au Vietnam sur invitation de la présidente de l’AN du Vietnam Nguyen Thi Kim Ngan, ce en compagnie de parlementaires et d'entrepreneurs français. L’Assemblée nationale française est toujours prête à accueillir des députés vietnamiens souhaitant partager des expériences législatives, a-t-il conclu.

CPV/VNA