Au cours des 4 premiers mois, les recettes touristes de HCM-V sont estimées à 4.175 milliards de dongs, en chute de 58% sur un an. Photo: Saigontimes


Les revenus du secteur de l’hôtellerie ont chuté de 88% par rapport à la même période de l'année dernière. Pour celui de la restauration, malgré de nombreuses mesures telles que  livraison à domicile ou ventes à l’emporter,… les revenus   ont dégringolé de 86%.

Selon le service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, au cours des 4 premiers mois, les recettes touristes sont estimées à 4.175 milliards de dongs, en chute de 58% sur un an.

Il est prévu que les activités de voyage seront difficiles car l'épidémie sévit encore dans de nombreux pays du monde, affectant fortement le nombre de visiteurs internationaux au Vietnam.

Cependant, le tourisme domestique devrait connaître des changements positifs à partir du troisième trimestre. Les facteurs psychologiques et les coûts seront les facteurs qui affecteront les décisions de dépenses des gens dans le tourisme. Aussi le secteur devra-t-il  stimuler la demande et proposer des promotions après la saison épidémique.

Dans le semaines et mois à venir, le service municipal du tourisme connectera les entreprises de transport, les hôtels, les restaurants, les sites touristiques, les voyagistes pour lancer des plans de relance du tourisme intérieur. En outre, le secteur encouragera la promotion de destinations à la fois sur les marchés internationaux et nationaux.

La capacité de dépenses des touristes vietnamiens est aussi très élevée, aussi les voyagistes doivent également disposer de produits appropriés pour les attirer.

CPV