Photo d'illustration: VNA

 

D’ici la fin de l’année, Ho Chi Minh-Ville aura besoin de 105.000 nouveaux emplois, selon le Centre municipal de prévision des ressources humaines et d'information sur le marché du travail (Falmi).

Les emplois sont principalement dans les domaines des affaires et du commerce, des services, du textile-habillement, de la chaussure, de la transformation alimentaire, du marketing, de la construction, des technologies de l’information, du transport, de l’immobilier… La demande de travailleurs qualifiés représente 84,5%.

Depuis le début de l’année, Ho Chi Minh-Ville a embauché 172.561 travailleurs et crée 78.651 nouveaux emplois, selon le service municipal du Travail, des Invalides et des Affaires sociales.

En raison de l'impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de travailleurs qui ont obtenu un emploi a diminué de 5,6%; et celui des nouveaux emplois a également chuté, de 6,72%.

La directrice de Falmi, Tran Le Thanh Truc, a déclaré qu'à partir de la mi-février, la demande d'ouvriers des entreprises avait chuté de plus de 28% par rapport à la même période de l'année dernière.

Une enquête menée par le centre a montré que les difficultés prolongées auxquelles sont confrontées les entreprises comprennent la recherche de clients, la vente des produits, le transport, le manque de matériel pour la production et l'accès aux politiques d’assistance.

Afin de connecter les travailleurs et les entreprises, le Falmi a augmenté les activités de consultation en matière d'emploi, de formation et de recherche d'emploi pour les travailleurs dans toutes ses six antennes.

Parallèlement, le centre  organise des forums à l'emploi deux fois par mois.

Depuis le début de l’année, le centre a organisé 20 forums à l'emploi, au cours desquels plus de 223.360 personnes ont reçu des conseils  et plus de 2. 400 ont trouvé un travail. 

CPV/VNA