Un Demo Day a été organisé le 28 juin pour dresser le bilan des projets mis en œuvre dans le cadre de la saison 5 du programme UPSHIFT au Vietnam. Photo: VNA

 

Cinq projets typiques de cette saison ont été présentés. Parmi eux figure un projet du groupe Tofu Tree concernant l’édification d’un canal de partage d'informations en faveur des jeunes sur l'utilisation des aliments biologiques pour contribuer à la protection de l'environnement et de la santé.

Le groupe UPRIVER a fabriqué des sacs à partir de morceaux de tissu pour remplacer les sacs en plastique. Le projet du groupe Tan Tao A vise à améliorer la santé des collecteurs de déchets à Binh Tan via la conception d’équipements de protection adaptés, la création de fonds et des activités d'examen de santé.

Le projet du groupe Bitbo vise à améliorer la qualité de l'air grâce au captage de CO2 par les algues et celui du groupe FRIDGE vise à minimiser le gaspillage alimentaire grâce à une application de contrôle des stocks alimentaires.

Les projets dans le cadre du programme UPSHIFT ont pour objet de contribuer à construire une ville de développement intégral, sûre et vivable, notamment en résolvant la pollution de l'air, les déchets plastiques et les déchets alimentaires, selon Marianne Oehlers, cheffe du Bureau des partenariats de programme UNICEF à Ho Chi Minh-Ville.

Organisé au Vietnam pour la première fois en 2015, UPSHIFT est un programme visant à stimuler la créativité des jeunes pour résoudre les problèmes de la communauté. Le programme s'adresse aux jeunes de 12 à 24 ans. Le thème de la saison 5 est Climate Actions.

CPV/VNA