Photo: HCM CityWeb

S'exprimant lors de la rencontre, Nguyen Thanh Phong a salué le bon développement de la coopération entre le Vietnam et l'Union européenne depuis 1990, année où les deux parties ont noué des relations diplomatiques, tout en soulignant la signature de l'accord de partenariat et de coopération intégral entre le Vietnam et l’UE en 2012.

Il a également présenté le potentiel de cette grande ville du Sud du pays et son projet de devenir un pôle économique, financier, commercial, scientifique et technologique de la région de l'Asie du Sud-Est.

Ho Chi Minh-Ville compte actuellement plus de 1.080 projets d'investissement en opération, avec près de quatre milliards de dollars, a-t-il déclaré, ajoutant que les Pays-Bas étaient le principal investisseur, avec près de deux milliards de dollars, suivis du Royaume-Uni et de l'Allemagne, de la Suède et de la France.

Au cours des cinq premiers mois de l’année, Ho Chi Minh-Ville a enregistré 40 projets d’investissement, pour un montant de près de 27 millions de dollars, a déclaré le responsable.

Il a également appelé les partenaires européens à aider Ho Chi Minh-Ville dans le développement des infrastructures urbaines, en particulier la construction du réseau de chemin de fer.

L’ambassadeur Bruno Angelet a salué les progrès de ce pôle économique, tant dans la construction du système d’infrastructure que dans l’amélioration de l’environnement des investissements, et s’est engagé à soutenir Ho Chi Minh-Ville dans le développement du système ferroviaire, à la fois dans les travaux techniques et dans financiers.

Le diplomate européen a réitéré le soutien de l'UE à l'intégration du Vietnam et a déclaré que l'accord de libre-échange conclu entre l'UE et ce pays (EVFTA), qui devrait être signé prochainement, contribuerait à la promotion des liens commerciaux bilatéraux.

De son côté, Bertrand Lortholary, ambassadeur de France au Vietnam, a montré la volonté de ce pays d'aider Ho Chi Minh-Ville dans la planification, la conception et la construction des  aéroports, notamment dans l'agrandissement de l'aérogare internationale de Tan Son Nhat, après avoir déclaré que de nombreux hommes d’affaires français souhaitaient investir dans cette métropole.

CPV/VNA