Une scène du film «Kincsem» du réalisateur Gábor Herendi. Photo : lamalleauxlivres

Un événement qui permet de promouvoir la coopération vietnamo-hongroise dans la culture, le sport et le tourisme.

La Semaine du film hongrois a commencée par «Kincsem», du réalisateur Gábor Herendi. Ensuite le public a pu apprécier «White Palmms», de Szabolcs Hajdu dans la nuit du 9 octobre, et «Sohavégetnemérós», de Dániel Tiszeker, le 10 octobre.

«Think of Me», d’András Kern, prévu le 11 octobre, clôturera cette Semaine du film hongrois.

La plupart des films ont une grande valeur artistique et certains ont remporté des prix importants. Les organisateurs présentent également quelques courts métrages.

 


CPV