Rencontre de travail entre la vice-présidente du Comité populaire d’Hô Chi Minh-Ville, Mme Nguyên Thi Thu, et M. James T. Riady, CEO du groupe indonésien Lippo. Photo: Saigontimes.

Cet hôpital sera spécialisé dans le traitement des cancers, des maladies cardio-vasculaires, et des maladies mentales. 

Actuellement, Lippo possède 28 hôpitaux dans des pays comme le Myanmar, la Chine, Singapour, le Japon et l’Indonésie. Rien qu’en 2017, il prévoit d’en construire 15 de plus. 

Mme Nguyên Thi Thu lui a indiqué qu’actuellement, un grand nombre de grands hôpitaux de la ville étaient surchargés, raison pour laquelle la ville encourage et favorise les entreprises domestiques comme étrangères à investir sur son sol dans la construction d’infrastructures de base dans le secteur médical, ainsi que dans le transfert de technologies avancées et la formation de personnels hautement qualifiés.

CPV