Photo d'illustration (VNA)

 

La technologie fermée est conçue de manière à ne pas émettre de dioxyde de carbone pendant tout le processus, du transport à l'élimination des déchets organiques.

Il est capable de transformer les déchets organiques en électricité et en engrais en fonction de la demande des utilisateurs, chaque appareil pouvant traiter entre 100kg et 25 tonnes de déchets par jour. Cette technologie peut être utilisée dans les régions maritimes et insulaires, ainsi que dans les zones rurales et urbaines, réduisant ainsi les coûts liés au transport des déchets.

Un projet de lancement de cette technologie est soutenu par le ministère japonais de l’Environnement et géré par la Fondation du Centre pour l’environnement du pays. Ses effets ont été prouvés après cinq mois de test sur le marché de gros de produits agricoles de Thu Duc, à Ho Chi Minh-Ville.

CPV