Le parc géologique de Dak Nong reconnu géoparc mondial par l’UNESCO 

Le Comité du programme et des relations internationales du 209e Conseil exécutif de l'UNESCO a approuvé le 7 juillet la décision du Conseil du géoparc mondial reconnaissant le parc géologique de Dak Nong comme géoparc mondial.

La beauté du parc géologique de Dak Nong. Photo: VNA


Le Comité du programme et des relations internationales du 209e Conseil exécutif de l'UNESCO a approuvé le 7 juillet la décision du Conseil du géoparc mondial reconnaissant le parc géologique de Dak Nong comme géoparc mondial.

Il s’agit du troisième géoparc mondial au Vietnam, les deux précédents étant celui du plateau calcaire de Dông Van (Ha Giang) et celui e Non Nuoc (Cao Bang).

Le géoparc mondial UNESCO est destiné à une zone naturelle avec des limites géographiques et administratives claires, contenant une collection de patrimoine géologique de classe mondiale. La région a des valeurs scientifiques, éducatives et esthétiques, ainsi que d'autres valeurs de biodiversité, d'archéologie, d'histoire, de culture, de société... qui sont toutes préservés et promus globalement.

Un géoparc mondial UNESCO a besoin d'une zone suffisamment grande pour avoir un impact significatif sur le développement socio-économique durable local.

Ces dernières années, les ministères et organismes concernés, notamment la Commission nationale vietnamienne pour l'UNESCO, l'Institut des géosciences et des ressources minérales, le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement, et en particulier le Comité populaire de la province de Dak Nong, ainsi que des experts nationaux et internationaux se sont coordonnés et ont recherché les valeurs exceptionnelles en  termes de géologie, de  géomorphologie et de  biodiversité.

Sur cette base, le Vietnam a élaboré et soumis le dossier à l'UNESCO en novembre 2018. Le parc comprend  environ 65 sites du patrimoine géologique et géomorphologique, dont près de 50 grottes d'une longueur totale de plus de 10.000 mètres, des cratères volcaniques, des cascades ... C’est un haut lieu de biodiversité, avec de nombreuses caractéristiques culturelles, géologiques et naturelles, ainsi que des traces d'activités d’hommes préhistoriques.

En septembre 2019, le Conseil du géoparc mondial s'est réuni en Indonésie et a examiné les dossiers proposés par le Réseau mondial de géoparc, dont le parc géologique de Dak Nong.

Sur la base d'une évaluation scientifique des valeurs des dossiers ainsi que des critères stricts du Géoparc mondial, le Conseil a recommandé à l'unanimité au Conseil exécutif de l'UNESCO d'approuver que le parc géologique de Dak Nong rejoigne le Réseau mondial de géoparc.

Vietnam, point lumineux du tableau économique d’Asie en dépit du COVID-19

«Le Vietnam est l'un des points les plus brillants du tableau économique d'Asie en dépit des impacts de la pandémie du COVID-19, et son économie est sur la voie de la reprise», a cité l’agence CNBC.

Le Vietnam est considéré comme un centre de production prometteur pour les entreprises souhaitant délocaliser leur production hors de Chine. Photo: Thanhnien


«Bien qu’il subisse certains effets négatifs de la pandémie, le Vietnam figure parmi les plus brillantes économies de la région  Asie», a déclaré Edward Teather - économiste de l'ASEAN chez UBS Research – lors d’une récente interview accordée à l’agence CNBC.

«Les ventes au détail, les importations et la production industrielle ont connu une nette augmentation en juin, bien mieux que la plupart des économies régionales. La croissance économique de nombreux pays dans la région a reculé au deuxième trimestre, mais celle du Vietnam a légèrement augmenté, d'environ 0,36%», a-t-il estimé.

Toujours selon Edward Teather, le Vietnam est considéré comme un centre de production prometteur pour les entreprises souhaitant délocaliser leur production hors de Chine, car les tensions commerciales entre Pékin et Washington provoquent de nombreux défis pour ces entreprises, dont une forte augmentation des taxes douanières.

«L'accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam (EVFTA) approuvé en juin dernier pourrait stimuler l'investissment étranger au Vietnam. En 2021, ces fonds devraient nettement augmenter lorsque les restrictions d'entrée sur le territoire vietnamien seront progressivement levées», a-t-il souligné.

L'indice de production industrielle retrouve des couleurs

La production industrielle au deuxième trimestre 2020 a été fortement influencée par le COVID-19. Cependant, la production et les activités commerciales ont continué de se maintenir, ramenant progressivement l’économie à un état normal juste après le recul de l’épidémie.

L'indice de production industrielle retrouve des couleurs. Photo d'illustration/Bourse News


Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, la valeur ajoutée de l'ensemble de l'industrie au cours des 6 premiers mois de 2020 a augmenté de 2,71% en un an (+5,1% au premier trimestre et +0,74% au deuxième trimestre). Le secteur manufacturier a progressé de 4,96% (7,12% au premier trimestre et +3,20% au deuxième trimestre), contribuant ainsi à 1,1 point de pourcentage à la croissance générale de l'ensemble de l'économie.

En particulier, l'indice de production industrielle (IPI) en juin 2020 a augmenté de 10,3% par rapport au mois précédent. En particulier, l'industrie minière a connu un recul de 3,7%; la transformation et la fabrication une hausse de 13%; la production et la distribution d'électricité, +6,5%; l'approvisionnement en eau et le traitement des eaux usées et des déchets solides, +4,4% en un an. Au cours dece s 6 premiers mois, l’IPI a connu une hausse de 2,8%, dont le secteur manufacturier, +4,6%; la production et la distribution d'électricité, +2%.

Toujours selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, malgré les difficultés d'importation de composants en provenance de Chine au début de 2020, grâce à un équilibre raisonnable de la production et des activités commerciales des entreprises, le secteur de l'électronique a encore enregistré une bonne croissance en termes d’IPI et de valeur d'exportation en 6 mois.

En règle générale, l’IPI des secteurs des produits électroniques et de l'optique en juin aaugmenté de 29,3% par rapport au mois précédent et de 21,7% en variation annuelle. En 6 mois, l'indice de production de l'industrie a augmenté de 9,8%. La valeur des exportations d'ordinateurs, produits électroniques et composants a été estimée à 19,28 milliards d’USD (+24,2%); de téléphones portables et accessoires, à 21,5 milliards (-8,4%).

Selon les prévisions, au cours des 6 derniers mois de l'année, l'industrie électronique sera encore fortement affectée par la situation compliquée de la pandémie qui devrait réduire la demande en produits électroniques sur les marchés américain et européen. Plus précisément, les ventes et la production mondiales de Samsung devraient diminuer en raison de l'impact global de l'épidémie sur l'électronique en général. Samsung Vietnam devrait également réduire à environ 45,5 milliards d’USD son objectif d'exportation contre 51,38 milliards en 2019.

Cependant, le contrôle de l’épidémie au Vietnam, très apprécié par la communauté internationale, devrait être un moteur important pour attirer davantage d'investissements étrangers en cette période post-COVID-19, et donc de dynamiser les activités de production et d'exportation de l’industrie./.

CPV