Le Vietnam, un bon terreau pour les IDE de haute qualité
Le Vietnam est considéré comme un bon terreau pour les investissements directs étrangers (IDE) de haute qualité provenant de la délocalisation des chaînes de production hors de Chine après la pandémie de COVID-19.
 
Selon Mme Era Dabla-Norris, cheffe de la division d’Asie-Pacifique du FMI et cheffe de mission pour le Vietnam, la décision du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc de créer un groupe de travail spécial visant à attirer des IDE et accueillir la vague de transfert de production au Vietnam  est  opportune. Cela montre que le gouvernement comprend l’importance de l’IDE pour   la productivité et  la croissance du pays.

A noter que le Politburo a publié la résolution n ° 50-NQ / TW du 20 août 2019 pour élever la qualité de l'attraction des investissements étrangers, appeler à l'amélioration de l'environnement des affaires pour les investisseurs étrangers; promouvoir les connexions entre le secteur de l’IDE et le secteur économique national…

"Ces efforts visant à améliorer le cadre juridique sur l'attraction des IDE sont louables et permettront au Vietnam d’attirer des IDE de meilleure qualité dans un proche avenir", a souligné Mme Era Dabla-Norris.

Le Vietnam, un bon terreau pour les IDE de haute qualité. Photo d'illustration/NCĐT


Les entrées d'IDE au Vietnam ont aussi souffert des impacts de la pandémie, mais le pays est toujours considéré comme un bon terreau pour les capitaux étrangers de haute qualité au cours de la période de l'après COVID-19

Selon l’experte du FMI, de nombreuses grandes sociétés internationales recherchent des opportunités d'investissement pour diversifier leurs chaînes d'approvisionnement et limiter leur dépendance à l'égard du marché chinois.

Le Vietnam est devenu l'un des premiers candidats   pour accueillir ce flux de capitaux grâce notamment à son succès dans la lutte contre l’épidémie.

En outre, les perspectives positives de l'économie vietnamienne après sa réouverture, sa population importante et le nombre croissant de personnes rejoignant la classe moyenne sont également des facteurs favorables pour attirer les investissements.

De toute évidence, afin d'accueillir des IDE de haute qualité apportant une valeur plus élevée, les facteurs de qualité sont toujours au sommet. Cela nécessite une série de meilleures réformes globales telles que réformes institutionnelles et réglementaires pour l'IDE,  protection renforcée des droits de propriété intellectuelle, concurrence loyale, élimination des barrières non tarifaires, lutte contre la corruption, amélioration des compétences des travailleurs,…

Selon M. Trent Davies, directeur de la division de conseil aux entreprises internationales du cabinet de conseil spécialisé dans l’investissement direct étranger en Asie, Dezan Shira & Associates, l'indice de compétitivité provinciale (PCI) qui s’améliore d’année en année intéressent les investisseurs étrangers.

Du fait que le Vietnam cherche à attirer des projets d'IDE manufacturiers de grande valeur, de plus en plus d'investisseurs étrangers lorgnent sur ce marché. La plupart de ces investisseurs sont originaires d'Asie notamment Corée du Sud, Japon et Taïwan, dans les domaines de la fabrication de métaux, de caoutchouc, de plastique, d'ordinateurs et produits électroniques.

Exportations de semi-remorques aux Etats-Unis
Le 1er juin, le constructeur automobile Truong Hai (THACO) a exporté 36 semi-remorques aux États-Unis. Ce lot s’inscrit dans le cadre d’un contrat de distribution de 69 semi-remorques dans ce pays.


Photo: baohaiquan

La livraison des 33 restants sera effectuée ce mois-ci.

Il s’agit du résultat de la coopération entre THACO et la compagnie PITTS Enterprises - l'un des 15 principaux fabricants de semi-remorques en Amérique du Nord. Les deux parties ont signé un protocole d'accord sur la distribution de ces produits sur le marché américain.

A noter que les semi-remorques de THACO ont aussi été exportés en Colombie et en République de Corée. Prochaines cibles : Japon, Australie et pays de l’Asean.

L’exportation réussie vers des marchés exigeants - dont la première puissance mondiale - prouve l’ambition de THACO de s'intégrer plus profondément dans la chaîne de valeur mondiale.

Des ONG participent à des activités de réadaptation fonctionnelle pour les handicapés au Vietnam

La cérémonie de signature du protocole d'accord entre le Département de la gestion des examens et traitements médicaux (ministère de la Santé) et des ONG internationales et nationales sur les activités de réadaptation fonctionnelle a eu lieu le 2 juin à Hanoi.


Photo d'illustration/VNA
 

Le professeur associé-docteur Luong Ngoc Khue, directeur Département de la gestion des examens et traitements médicaux, a déclaré que ces derniers temps, le Parti, l'État, le ministère de la Santé, d’autres ministères, secteurs du Vietnam ont toujours accordé une attention particulière aux soins de la santé du peuple  et au travail de réadaptation fonctionnelle des personnes handicapées.


En plus, le ministère de la Santé reçoit également un soutien efficace de nombreuses organisations nationales et internationales. Les activités des ONG sont conformes au plan d’action national sur la réadaptation fonctionnelle du ministère de la Santé.

Au nom du Département de la gestion des examens et traitements médicaux, le professeur associé Luong Ngoc Khue a signé un protocole d'accord avec 8 ONG travaillant dans le domaine de la réadaptation, notamment l'Association vietnamienne pour les personnes handicapées, la Fédération ‘’Handicap International’’ (HI), l’Organisation ‘’The International Centre’’ (IC), l’Organisation du Comité de la santé Pays-Bas-Vietnam (MCNV), l’Institute de la Population, de la Santé et et du Développement (PHAD), le Centre d'action pour le développement communautaire (ACDC), le Centre pour le développement durable de la santé - VietHealth, le Centre pour les initiatives en matière de la santé et de la population (CCIHP).

Selon le recensement national sur les personnes handicapées, publié en janvier 2019 par l'Office général des statistiques du ministère du Plan et de l'Investissement, il y a environ 6,2 millions de personnes handicapées à partir de 2 ans et plus, soit 7,09 % de la population. En outre, 13% de la population, soit près de 12 millions de personnes, vivent aux côtés de personnes handicapées.