L'économie numérique du Vietnam arrive en tête en Asie du Sud-Est
Selon le rapport sur l'économie numérique en Asie du Sud-Est de Google, Tamesek et Bain & Company en 2019, l'économie numérique du Vietnam et de l'Indonésie s'est développée en tant que "dragons déchaînés", arrivant en tête en Asie du Sud-Est et devrait atteindre l'objectif de 43 milliards de dollars d'ici 2025.
  
 
Photo d'illustration/dalat-info


L'économie mondiale a connu de nombreuses fluctuations après l'éclosion mondiale du COVID-19. La distanciation sociale est vraiment une opportunité pour les gens de reconnaître la supériorité de l'économie numérique et de la nécessité d'un processus de conversion numérique.

Avant la pandémie, International Data Coperation avait prévu que, d'ici 2022, la valeur de la transformation numérique dans le monde serait de 2.000 milliards de dollars et croîtrait 4 fois plus que la croissance moyenne du marché des services technologiques.   Après la pandémie, les choses pourraient devenir encore plus rapides.

Selon le rapport sur l'économie numérique en Asie du Sud-Est de Google, Tamesek et Bain & Company en 2019, l'économie numérique du Vietnam et de l'Indonésie s'est développée en tant que "dragons déchaînés", arrivant en tête en Asie du Sud-Est (représentant environ 38%) et devrait atteindre l'objectif de 43 milliards de dollars d'ici 2025. Le COVID-19 incitera les entreprises régionales à accélérer la transformation numérique.

Dans l'économie numérique, la plateforme numérique joue un rôle important. Au Vietnam, ce concept est constamment mis en avant dans la "Stratégie nationale de transformation numérique" publiée en 2019.

Selon Nguyen Ai Viet, ancien directeur de l'Institut des technologies de l'information (Université nationale de Hanoi), la transformation numérique est la transformation de nouvelles méthodes de production, basées sur les science et technologies. En conséquence, la plateforme numérique est au cœur de la transformation numérique. "La transformation numérique est une opportunité pour le Vietnam", a souligné M. Viet.

La transformation numérique est le processus d'utilisation de la technologie numérique pour renouveler les activités commerciales afin de répondre aux besoins des entreprises et des marchés. La transformation numérique doit être clairement distinguée de la numérisation. Au Vietnam, l'attaque de COVID-19 et les ordonnances de distanciation sociale ont aidé les entreprises à prendre conscience du rôle de plus en plus important de la transformation numérique.

Cependant, les chiffres d'avant le COVID-19 ont montré que le processus de transformation numérique au Vietnam était lent, manquait de compétences numériques et humaines, d'une plate-forme et de réflexion numérique. Les défis de la culture numérique dans les entreprises sont encore des faiblesses dans la transformation numérique.

Un rapport de la VCCI a montré que le nombre de PME au Vietnam représente plus de 98% du total, mais le niveau scientifico-technologique et de l'innovation est limité. 80-90% de machines utilisées dans les entreprises vietnamiennes sont importées, près de 80% sont d'anciennes technologies des années 80 et 90.

Selon un sondage du ministère de l'Industrie et du Commerce, 16 sur 17 secteurs interrogés sont à un faible niveau de préparation  à l'application de la transformation numérique dans les activités des entreprises. Notamment, le nombre d'entreprises commençant à peine à connaître la transformation numérique représente plus de 80% du total

L'exposition annuelle des beaux-arts de Hanoi se tiendra en août
La 25e exposition annuelle des beaux-arts de Hanoi se tiendra en août et présentera des œuvres d'art dans différents genres - sculpture, arts graphiques, arts appliqués et peinture. 



Photo d'illustration: NDEL

Dans une annonce datée du 20 mai, l’Association des beaux-arts du Vietnam a appelé des artistes à concentrer leurs œuvres sur les thèmes de l'histoire, de la révolution et de la défense du pays, ainsi qu'à étudier et suivre l'idéologie, la moralité et le mode de vie du président Ho Chi Minh. Les artistes sont également encouragés à travailler en utilisant différents médias et techniques.

Les œuvres candidates, qui doivent avoir été produites entre juillet 2019 et juin 2020, doivent être envoyées à l'Association des beaux-arts du Vietnam, 51 rue Tran Hung Dao, quartier de Hoan Kiem, Hanoi au plus tard le 1er  juillet 2020.

Des prix et satisfecit seront remis aux meilleurs candidats, qui seront également nominés pour les Prix de l'Association des beaux-arts du Vietnam 2020.

Les Etats-Unis, 1er fournisseur des fruits et légumes du Vietnam
Selon l’Association des producteurs des fruits et légumes du Vietnam, de janvier à avril, les importations nationales de fruits et légumes ont connu une forte chute de 42% en glissement annuel, en atteignant 377 millions de dollars de valeur.  


 
Les cerises d’origine américaine sont bien importées au Vietnam. Photo: afamily 

Avec 102 millions de dollars (soit 27% du total), les Etats-Unis sont devenus pour la première fois le premier fournisseur au Vietnam. La plus forte augmentation par rapport à la même période de l’année passée, de 44%, a été constatée sur ce marché. Les cerises, myrtilles et raisins sont les fruits d’origine américaine les plus importés au Vietnam pendant cette période.

Jusqu’à ce jour, le Vietnam a autorisé l’importation sur son sol de six fruits frais d’origine américaine que sont orange, cerise, poire, pomme, raisin et myrtilles.

Ces 4 premiers mois, les entreprises dans le pays ont aussi augmenté leurs achats auprès de marchés comme la République de Corée, la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud et le Myanmar.