Fitch Solutions: le PIB du Vietnam augmentera de 3% en 2020, le secteur manufacturier se redressera progressivement

La reprise du secteur manufacturier au cours des derniers mois de l'année ne sera pas remarquable en raison de la faible demande mondiale de biens. Photo d’illustration/VnEconomy


Fitch Solutions a révisé les prévisions du PIB du Vietnam pour 2020 de 2,8% à 3,0%, plus optimistes que celles de la Banque mondiale.

L'ajustement de la prévision de Fitch Solutions est intervenu après que le Département général des Statistiques a officiellement annoncé que le PIB national avait augmenté de 0,36% lors du deuxième trimestre et de 1,81% au premier semestre.

La croissance du deuxième trimestre a été ralentie en raison du secteur manufacturier qui a fortement baissé à cause de l'impact de COVID-19 et des mesures anti-épidémiques appliquées en avril.

Selon les analystes, la reprise du secteur manufacturier du Vietnam au second semestre  ne serait pas forte en raison de la faible demande mondiale de biens et du ralentissement économique mondial. Le contrôle strict de la frontière (le Vietnam n'est ouvert qu'aux experts, aux travailleurs qualifiés et aux investisseurs, n'accueillant pas encore les visiteurs internationaux) continuera de nuire aux industries des services, en particulier la vente au détail,  l'hôtellerie-restauration et les transports.

Ce qui fait croire à Fitch Solutions qu'une  reprise du secteur manufacturier se profile, c'est l'Accord de libre-échange UE - Vietnam (EVFTA) qui entrera en vigueur en août. L'accord stimulera les activités de fabrication et de transformation destinées à l'exportation. En outre, ce secteur bénéficiera de la vague de délocalisation des usines de production des investisseurs étrangers de Chine et d'autres pays de la région vers le Vietnam.

Dans les récentes prévisions de la Banque mondiale, l'économie vietnamienne sera  un « point lumineux » dans la région. La BM prévoit aussi que le Vietnam connaîtra la croissance la plus élevée d'Asie de l'Est et du Pacifique, avec 2,8% en 2020 et 6,8% en 2021.

En Asie de l'Est et dans le Pacifique, le Vietnam est l'un des trois pays qui ont presque complètement maîtrisé l'épidémie, tandis que dans les pays voisins comme l'Indonésie et les Philippines la maladie n'a pas encore atteint son pic.

Questions tirées du congrès du Parti de l’échelon de base de niveau supérieur 

Le panorama de l'échange. Photo: CPV

 

Le journal en ligne du Parti communiste du Vietnam (PCV) a organisé le 3 juillet un échange en ligne intitulé "Questions tirées du congrès du Parti de l’échelon de base de niveau supérieur".

Pour la mise en œuvre de la Directive n° 35 du Politburo sur les Congrès du Parti de tous les échelons, s’orientant vers le 13e Congrès national du Parti et l’annonce de la Commission centrale de la propagande et de l’éducation sur l'approbation du projet de site web "Parti communiste du Vietnam – 13e Congrès", le journal en ligne du Parti communiste du Vietnam (PCV) a organisé le 3 juillet un échange en ligne intitulé "Questions tirées du congrès du Parti de l’échelon de base de niveau supérieur".

S’exprimant à l’échange, le rédacteur en chef du journal en ligne du Parti communiste du Vietnam, Dr. Tran Doan Tien a souligné que "cet échange vise à fournir aux lecteurs des informations concernant les premiers résultats de l'organisation des congrès du Parti de différents échelons, notamment ceux de l’échelon de base de niveau supérieur", les avantages et  inconvénients, les causes et expérience tirées  de l'organisation du congrès, contribuant à mettre en œuvre de manière synchrone et efficace le congrès du Parti de l’échelon de base de niveau supérieur du mandat 2020-2025."

Des questions au menu de l’échange : activités de propagande, saisir l’opinion publique avant, pendant, après le Congrès; préparation des documents à soumette au Congrès;  ressources humaines; situations survenues au Congrès et expériences tirées de l’organisation des congrès du Parti au niveau supérieur de l’échelon de base.

Selon le rapport du Comité central de l’organisation présenté à la Conférence nationale en ligne sur les travaux de l'organisation et la construction du Parti, tenue le 1er juillet 2020, jusqu'au 20 juin 2020, 94% des organisations de base du Parti dans tout le pays ont organisé leur congrès, dont 1.665 congrès ont élu directement leur secrétaire du Comité du Parti. À l'heure actuelle, 85 organisations du Parti de l’échelon de base de niveau supérieur ont tenu le congrès, dont 33 congrès ont élu directement leur secrétaire.

La plupart des congrès se sont déroulés dans une atmosphère démocratique et franche, pleinement conforme à l'esprit de la Directive n° 35 du Politburo. Au congrès, les délégués ont montré leur responsabilité pour la réussite du congrès.

3.000 étrangers autorisés à entrer à Ho Chi Minh-Ville

Des étrangers effectuent un examen médical à l'aéroport de Tan Son Nhat avant d'entrer dans le pays le 18 mars. Photo: Huu Khoa.


Environ 3.000 employés experts, cadres supérieurs, investisseurs, managers, ingénieurs ... sont autorisés à entrer à Ho Chi Minh-Ville pour aider les entreprises à relancer leur production.

Le 2 juillet, Nguyen Van Lam, directeur adjoint du service du travail, des invalides et des affaires sociales de Ho Chi Minh-Ville, a déclaré que pour obtenir des permis d'entrée d'étrangers, les entreprises devaient envoyer des dossiers à ce service. 

Chaque semaine, le groupe de travail du Comité populaire de la ville, comprenant 9 départements, examine les cas et les envoie au Département de l'immigration (ministère de la Sécurité publique) pour effectuer les procédures de visa.

"En fonction de la demande des entreprises, nous envisageons d'autoriser l'entrée d'étrangers dans la ville. La liste des entrées est publiée sur le site du service du travail, des invalides et des affaires sociales", a indiqué M. Lam ajoutant que cela vise à faciliter les entreprises dans leurs efforts de relance de la production après l'épidémie.

Depuis le 8 juin, ledit service a accordé à 5 reprises des permissions d'entrée aux étrangers. La plupart d’entre eux sont des travailleurs venus de Chine, de Corée du Sud, du Japon, des États-Unis, du Royaume-Uni, de France, d'Allemagne ... Il y a aussi 82 personnes qui sont des femmes et des enfants d'étrangers autorisés à entrer au Vietnam.

Selon M. Nguyen Hong Tam, directeur du centre de quarantaine sanitaire internationale de Ho Chi Minh-Ville, les étrangers  doivent à l'aéroport déclarer leur état de santé, sa faire prendre leur température corporelle, des échantillons sanguins. Après une quarantaine de 14 jours, si le test au nCoV est négatif, ils peuvent venir travailler dans leur entreprise.

CPV