L’Asia Times félicite le Vietnam pour sa lutte efficace contre le COVID-19

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc. Photo: Asia Times


Le Parti et l'État vietnamiens ont contrôlé rapidement et efficacement l'épidémie de coronavirus, selon le journal hongkongais Asia Times.

Le gouvernement vietnamien a déployé une gestion rapide, efficace et transparente contre la propagation de l'épidémie. Bien qu'il y ait eu de nouveaux cas au Vietnam ces derniers jours, la plupart concernent des personnes qui viennent d'arriver ou de rentrer d'Europe -  nouvel épicentre de la pandémie.

Le Vietnam a réagi plus rapidement que la plupart des autres pays asiatiques, cessant notamment ses activités d’import-export avec la Chine en janvier, mois où le COVID-19 a éclaté pendant le Têt traditionnel, une période où de nombreux Vietnamiens  retournent dans leur ville natale.

Le Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc a suspendu le 9 mars l'exemption de visa pour des séjours de moins de 15 jours les voyageurs de nombreux pays européens. Une semaine plus tard, le ministère vietnamien des Affaires étrangères a annoncé qu'il cesserait de délivrer des visas à tous les postes-frontaliers.

L’Asia Times a cité  des propos  du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc tenus début du mars, selon lesquels "chaque entreprise, chaque citoyen, chaque zone résidentielle doit être une +forteresse+ contre l’épidémie".

"La plupart des Vietnamiens respectent les directives concernant la distanciation sociale et la fermeture des bars, restaurants et autres lieux publics jusqu'à fin mars".

Selon le professeur australien Carl Thayer, un éminent spécialiste sur le Vietnam et les affaires internationales, "le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc  a mis en place un groupe de travail pour superviser la lutte aux niveaux national, provincial et local. Le gouvernement a mené activement et de toute urgence une campagne de communication pour encourager les citoyens à faire le nécessaire pour ralentir la propagation du virus".

"L’armée vietnamienne, respectée par la société et digne de confiance, a été mobilisée pour soutenir les mesures de santé publique par le biais d'experts médicaux militaires et la mise à disposition d'installations d'isolement."

L’Asia Times a précisé également que "les vice-Premiers ministres du Vietnam annoncent souvent au public  la situation du Covid-19 dans le pays" et que les dirigeants des ministères et organes concernés tiennent régulièrement des conférences de presse, diffusées à la télévision nationale, pour informer des activités du gouvernement dans sa lutte contre le COVID-19.

Dynamiser les exportations nationales de produits agricoles vers l'Algérie

Le textile-habillement constitue l'un des produits dont la partie algérienne a fort besoin, a suggéré l’Organe chargé des relations commerciales du Vietnam en Algérie. Photo: glolink.vn


Dans le contexte où l'épidémie de SRAS-Covid-2 se propage de manière compliquée conduisant à une chute des importations vers de nombreux marchés importants du Vietnam, accélérer les exportations nationales de produits agricoles vers d’autres marchés - dont l’Algérie - constitue une priorité.

Selon les estimations de l’Organe chargé des relations commerciales du Vietnam en Algérie, les produits agricoles du Vietnam comme café, riz, poivre, fruits frais… ont de bonnes opportunités de gagner des parts de marché dans ce pays du Maghreb.

Ainsi, le café est très apprécié des Algériens. Ce pays d’Afrique du Nord importe chaque année environ 130.000 tonnes de grains d’une valeur d’environ 300 millions de dollars. En 2019, plus de 69.400 tonnes de café du Vietnam y ont été exportées, pour plus de 110 millions de dollars. Avec plus de 50% des exportations nationales vers l’Algérie, le café s’affirme comme le principal produit d'exportation du pays vers ce marché.

Concernant le riz, la quasi-totalité du riz commercialisé sur le marché algérien est importée. Ses importations sont estimées à 100.000 tonnes par an. En 2019, le Vietnam y a exporté 16.400 tonnes pour 6,3 millions de dollars. Ainsi, avec plus de 16% des parts de marché, les opportunités pour les entreprises vietnamiennes d’augmenter leurs exportations sur ce marché demeurent immenses, notamment dans le contexte où le nombre de travailleurs asiatiques en Algérie ne cesse de croître.

Les fruits et produits aquatiques figurent aussi dans la liste des produits d’exportation prometteurs sur le marché algérien. En 2019, ce pays africain a importé  pour 2,5 millions de dollars de fruits du Vietnam, soit le double de l’année précédente. La même année, une hausse de 29% en valeur de ses importations de produits aquatiques du Vietnam a été observée.

Poivre, chaussures et sandales, textile-habillement, téléphones portables et pièces détachées, matériaux de construction constituent des produits dont la partie algérienne a fort besoin, a suggéré l’Organe chargé des relations commerciales du Vietnam en Algérie.

Selon le Département général des Douanes, en janvier et février, les exportations vietnamiennes en Algérie de marchandises de toutes sortes ont dégagé 26,34 millions de dollars, +2,1% par rapport à la même période de l’an dernier.

Vingt-deux installations de dépistage du SRAS-CoV-2 au Vietnam

Test rapide du COVID-19 à l'aéroport international de Noi Bai, le 18 mars. Photo: NAM TRAN/Tuoitre


Le ministère de la Santé vient d’annoncer la liste des 22 laboratoires autorisés à effectuer les tests de dépistage du Covid-19.

En plus des laboratoires de la santé au niveau central tels que l'Institut central d'hygiène et d'épidémiologie, l'Institut Paster de Ho Chi Minh-Ville, l'Institut Paster Nha Trang, l'Hôpital central des maladies tropicales... il y a les centres de contrôle des maladies des provinces et villes tells que Hanoï, Da Nang, Can Tho, Yen Bai, Lao Cai, Quang Ninh et l'hôpital général de Phu Tho. 

L'objectif du test est diagnostiquer l'infection par le SRAS-CoV-2 et de surveiller l’épidémiologie de la maladie. Actuellement, le Vietnam a enregistré 113 cas de Covid-19.

CPV