Le président vietnamien Tran Dai Quang. Photo: VNA

Selon Tran Dai Quang, dans un monde en transformation et la région d’Asie-Pacifique en développement dynamique, le Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) devrait faire face à de nombreux d’opportunités et de défis.

«En tant que pays hôte de l’APEC 2017, le Vietnam travaille ensemble avec les autres économies membres pour mettre en œuvre la Vision stratégique de l’APEC après 2020 pour un développement intégral et durable en Asie-Pacifique au 21e siècle», a-t-il indiqué.

«Le Sommet de l’APEC 2017, qui se déroule dans le cadre de la Semaine des dirigeants économiques de l’APEC 2017 à Dà Nang, a la mission importante de créer un nouveau dynamisme pour la coopération, la connectivité et la croissance de ce forum. Il s’agit également d'une opportunité pour les économies de l'APEC d'approfondir leurs relations de coopération en vue de la construction du Partenariat Asie-Pacifique, au service d'un développement durable et intégral au 21ème siècle", a souligné le chef de l’État vietnamien.

Ce sommet, a-t-il fait savoir, discutera des orientions du forum sur quatre dossiers clés :

Premièrement : susciter un nouvel élan pour la croissance durable, innovante et durable des économies membres de l’APEC. Les économies membres devraient également faire des efforts pour construire une communauté de l'APEC en développement intégral; promouvoir le développement durable ; assurer la sécurité alimentaire, l'énergie et les ressources en eau ; minimiser le risque de catastrophe ; renforcer l'autonomisation économique des femmes tout en créant un meilleur environnement pour les groupes défavorisés.

Deuxièmement : continuer de promouvoir la libéralisation et la facilité du commerce et de l’investissement ; de stimuler les résultats obtenus dans la mise en œuvre des objectifs de Bogor d'ici 2020, d'approfondir la connectivité et l'intégration régionale pour s'orienter vers la création d'une vaste zone de libre-échange Asie-Pacifique (FTAAP). L'APEC nécessite l'accélération d'un système commercial multilatéral ouvert, transparent et non discriminatoire.

Troisièmement, il faut renforcer le rôle dirigeant de l'APEC dans la gouvernance économique mondiale et la réponse aux défis communs, améliorer la résilience aux changements climatiques et l'efficacité de la coopération pour créer plus d'intérêts aux habitants et aux entreprises dans la région. Les pays membres de l'APEC doivent réaliser activement les engagements globaux, notamment les Objectifs de Développement Durable à l'horizon 2030 de l'ONU et la Convention de Paris sur le changement climatique.

Quatrièmement, les pays membres de l'APEC doivent délibérer des étapes à suivre pour édifier une Vision stratégique de l'APEC après 2020.

En conclusion, le président Tran Dai Quang a souligné que le Vietnam souhaitait continuer d’affirmer sa politique de diversification des relations extérieures, d’intégration internationale profonde, d’être un ami et un partenaire fiable de la communauté internationale, d’œuvrer avec les économies membres pour cultiver une communauté d’Asie-Pacifique pacifique, stable, dynamique, soudée et prospère.

Cet article du président vietnamien Tran Dai Quang a été publié également le 7 novembre sur le site web Theidependent.sg de Singapour.


CPV/VNA